Family Farms for the Future – Scale up of Homestead Food Production for Improved Household Food Security and Nutrition in Cambodia


Organisation Déclarante:Helen Keller International (HKI)
Budget Total ($CAD):$ 3,999,467
Délai d’exécution: mars 3, 2015 - juin 30, 2018
Statut: Fermé
Coordonnées: Hou Kroeun
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Helen Keller International (HKI)

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada
    • Centre de recherches pour le développement international (CRDI)
  • ONGs

    • GRET
    • Organization to Develop our Villages (ODOV)
    • Prom Vihear Thor (PVT)
    • Village Support Group
  • Secteur privé

    • Angkor Mikroheranhvatho Kampuchea
  • Universités et recherche

    • University of British Columbia

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Centre de recherches pour le développement international (CRDI) (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Cambodge - $ 3,999,467.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Promotion de la santé & éducation (16.66 %)

Nutrition (4.17 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Eau, assainissement & hygiène (EAH) (16.7 %)

Développement économique & autonomisation (16.66 %)

Éducation (16.66 %)

Égalité des genres (16.66 %)

Sécurité alimentaire & agriculture (12.5 %)

Haut de la page

Description


Unspecified

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Description: Zone rurale Zone urbaine
Population Ciblée Directement: 6,812
Population Ciblée Indirectement: 18,488
Haut de la page

Extrants


Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


1) Raffiner la production alimentaire de subsistance pour différents contextes agroécologiques; 2) Tester et élaborer des modèles de partage des coûts et d’impact social pour les productions alimentaire de subsistance; 3) Accroître la collaboration avec le gouvernement et les secteurs public et privé; 4) Éclairer et influencer les stratégies et les politiques de sécurité alimentaire de parties prenantes nationales et internationales.

Le projet FF4F a aidé plus de 4 500 ménages à développer ou à améliorer une combinaison de potagers, d’élevages de volailles et d’étangs de pisciculture. Le pourcentage de ménages possédant des potagers est passé de 61 % au départ à 96 % à la fin du projet et la vaste majorité a adopté de meilleures pratiques agricoles, y compris la conservation de l’eau et de la terre et l’usage de fertilisants appropriés. Plus de 80 % des ménages possédant un étang de pisciculture ont construit leur étang selon les directives techniques. À ce jour, les fermes du projet FF4F ont apporté environ 28 000 kg de poisson, 260 000 œufs de poule et 6 millions de kilogrammes de fruits et de légumes à l’approvisionnement alimentaire local. Le projet FF4F a également promu 15 types de légumes aux agriculteurs, augmentant par conséquent la diversité des récoltes.

Le projet FF4F a augmenté les revenus bruts des ménages participants par une moyenne de 285 USD/année, offrant un avantage monétaire net sur dix ans de 477 USD par ménage comparativement aux méthodes de production alimentaires en place (cas de base).

Le projet FF4F a soutenu 12 éleveurs-entrepreneurs à créer 8 stations piscicoles et 4 étangs d’alevinage qui ont fourni des alevins d’un an aux éleveurs et aux communautés de deux provinces.

À la fin du projet, 72 % des ménages avaient atteint la sécurité alimentaire et la note moyenne de l’ÉAIAM a diminué de 2,8 comparativement au début du projet.

Une formation en EAH a augmenté de 14 % le nombre de ménages utilisant une meilleure source d’eau et de meilleures installations sanitaires et de 11 % la pratique du lavage des mains avec du savon. À travers une formation en Actions essentielles en nutrition (AEN), plus de femmes ont été capables d’identifier les aliments riches en fer (90 % dans l’ensemble à la fin du projet) et en vitamine A (62 % dans l’ensemble à la fin du projet), ce qui leur permet de mieux choisir leurs aliments pour elles-mêmes et pour leur famille.

Quant à l’autonomisation des femmes, le rapport final démontre une augmentation de 10 % de la capacité des femmes à prendre des décisions en matière d’agriculture vivrière, alors que le suivi des données qualitatives démontre une augmentation de la volonté des maris à soutenir les femmes en contribuant aux tâches domestiques ainsi qu’une amélioration de la communication des époux en ce qui a trait à la prise de décisions.

Le projet FF4F a contribué par son innovation fondamentale APAS (Augmentation de la production alimentaire de subsistance), laquelle comprend trois modèles (un mélange de potagers, d’étangs de pisciculture et de poulaillers), de la formation, des modèles de fermes villageoises et d’autres méthodes et technologies novatrices pour une agriculture durable.

Résultat 1) Bulletins nutritionnels – Résumer la recherche sur le marché et les affaires, des stratégies de recherche de déploiement, des perspectives sur l’APAS (Augmentation de la production alimentaire de subsistance) durable pour les ménages d’essai de FoF, et l’impact du microcrédit comme outil visant à augmenter la disponibilité des ressources financières pour la participation au programme FF4F.

Résultat 2) Ateliers, forums et rencontres – Participer activement à des groupes de travail nationaux et à des forums, et offrir des présentations lors de conférences nationales et internationales sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle. HKI a également été nommée pour être le point de convergence du mouvement SUN au Cambodge.

Résultat 3) Dossier de politique – Des informations sur les solutions potentielles à l’insécurité alimentaire, à la malnutrition et aux inégalités entre les sexes au Cambodge sont présentées dans un dossier de politique et seront partagées avec des ministères gouvernementaux clés (p. ex., administration de la pêche, ministère de la Santé, ministère du Développement rural et de l’Agriculture).

Résultat 4) Médias – Plusieurs de résultats et des activités de FF4F ont été présentés dans les médias cambodgiens et canadiens, sur les réseaux sociaux comme Twitter, sur le site Web du projet, à travers des vidéos sur YouTube et sur des médias imprimés tels que des affiches et des infographies.

Résultat 5) Communication pour le changement de comportement (CCC) et matériel de formation – Les partenaires du projet ont développé plusieurs outils de CCC portant sur des pratiques d’APAS, la polyculture, la nutrition et l’autonomisation des femmes, lesquels ont été utilisés à des fins de formation et d’éducation et distribués aux participant.es du projet, au personnel d’ONG et au gouvernement. Ces outils ont été raffinés et révisés pour FF4F, y compris le manuel Nurturing Connections.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


Indicateurs liés à la SDSR
  • % d’établissements de prestation de services de base disposant d'au moins 3 méthodes de contraception modernes le jour de l’évaluation
Indicateurs liés à la SMNE
  • # d'établissements de district/de santé qui utilisent des données désagrégées par sexe pour informer la prestation des services de santé
  • # d'établissements de santé équipés de matériel pour la santé maternelle et néonatale, ou la santé sexuelle et reproductive
  • % de la population totale vivant à moins de 5 km d'un établissement de santé fonctionnel
  • %/total de femmes suivies au moins quatre fois pendant la grossesse par n'importe quel professionnel pour des raisons liées à la grossesse
  • %/total de mères, et %/total de bébés, qui ont reçu des soins postnataux dans les deux jours suivant l'accouchement
  • %/total de ménages ayant accès à un approvisionnement en eau salubre
  • %/total de nourrissons (0-5 mois) qui sont nourris exclusivement au lait maternel
  • %/total de travailleurs de la santé (hommes/femmes) formés et utilisant les compétences acquises
  • Groupes de femmes/OSC participant à l'élaboration de stratégies et/ou de projets
Objectif ODD 1. Éliminer la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde
  • ODD 1.4.1 Proportion de la population vivant dans des ménages ayant accès aux services de base
Objectif ODD 2. Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
  • ODD 2.1.2 Prévalence d’une insécurité alimentaire modérée ou grave, évaluée selon l’échelle de l’insécurité alimentaire fondée sur l’expérience
Objectif ODD 11. Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables
  • ODD 11.7.2 Proportion de personnes victimes de harcèlement physique ou sexuel, par sexe, âge, type de handicap et lieu des faits (au cours des 12 mois précédents)
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon