Modernisation de l’agriculture au Ghana


Organisation Déclarante:Government du Ghana
Budget Total ($CAD):$ 135,371,417
Délai d’exécution: février 1, 2017 - décembre 31, 2021
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Government du Ghana

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Ghana - $ 135,371,417.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (5 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Sécurité alimentaire & agriculture (95 %)

Haut de la page

Description


Le projet fournit un soutien financier direct au gouvernement du Ghana afin d’améliorer la sécurité alimentaire et de rendre le secteur agricole plus moderne, équitable et durable. Le projet vise à mettre en œuvre une approche globale axée sur le marché pour l’exploitation agricole et à renforcer et moderniser les services de vulgarisation agricole. Le projet couvre l’ensemble des districts, des régions et du pays et devrait bénéficier à 2,8 millions de ménages agricoles, incluant plusieurs agricultrices. Parmi les activités du projet figurent les suivantes : 1) assurer la prestation de services de vulgarisation agricole et offrir une formation axée sur les marchés aux ménages agricoles, ciblant principalement les pratiques agricoles améliorées ainsi que l’utilisation appropriée des engrais, des pesticides, des outils et de la machinerie ; 2) fournir du matériel de vulgarisation, de l’équipement et un soutien financier et logistique aux bureaux d’agriculture des districts et des régions ; 3) appuyer une recherche novatrice axée sur le marché qui répond aux demandes actuelles des exploitants agricoles ; 4) actualiser un programme d’études des collèges et instituts agricoles afin qu’il soit axé sur le marché, qu’il tienne compte des besoins des femmes et qu’il intègre la viabilité de l’environnement ; 5) améliorer le climat administratif et réglementaire afin d’augmenter l’accès des produits agricoles aux marchés locaux et étrangers.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Adultes, hommes
Population Ciblée Directement: 2,517,126
Haut de la page

Extrants


1
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Parmi les résultats escomptés dans le cadre de ce projet, notons les suivants : 1) adoption plus large de technologies qui permettent d’accroître la productivité agricole, ce qui devrait entraîner une augmentation de la production du maïs et du riz et une diminution des pertes après la récolte ; 2) adoption plus large d’approches axées sur le marché pour la gestion agricole, ce qui devrait accroître le volume des produits agricoles mis en marché et le nombre d’accords agro-industriels signés ; 3) augmentation des investissements du secteur privé dans la fourniture, la production, la mise en marché et le traitement d’intrants agricoles durables, ce qui devrait accroître le nombre d’agriculteurs ayant accès à des fournisseurs d’intrants, à des prêts et à des fonds de participation au capital pour développer leurs entreprises.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en décembre 2018, notons les suivants: (1) la productivité des principales cultures s’est améliorée de 7,1% en moyenne de 2017 à 2018; (2) plusieurs femmes entrepreneurs génèrent maintenant des revenus supplémentaires à travers des activités telles que la fabrication de pâtisserie, la production d’huile de palme et de noix de karité, l’élevage d’escargots et la transformation du manioc; (3) 2 517 126 agriculteurs (comparé à 1 424 723 agriculteurs en 2017), représentant environ 50% de la population agricole du Ghana, ont amélioré leur connaissance des différents éléments de la chaîne de valeur, de la pré-plantation à l’agroalimentaire, en passant par le conditionnement marketing, en utilisant des outils de vulgarisation tels que des visites de fermes, des sites de démonstration, des visites sur le terrain et des formations de groupe. Le nombre de femmes touchées par ces outils a augmenté de 77,82%, passant de 556 421 femmes en 2017 à 989 426 femmes en 2018; (54) 95% des agriculteurs interrogés ont indiqué avoir adopté des variétés améliorées de cultures et (56) un nouveau programme de formation axé sur le marché, sensible au genre et respectueux du climat a été introduit dans cinq collèges agricoles afin de former les futurs agents de vulgarisation agricole ainsi que les futurs entrepreneurs. Ces résultats ont conduit à une diminution du nombre d’enfants de moins de 5 ans présentant un retard de croissance, qui est passé de 13,4% en 2016 à 13% en 2018, ainsi qu’à une augmentation du niveau de vie des agriculteurs, incluant 70% des agriculteurs interrogés faisant état d’une amélioration de leurs revenus, ce qui leur a permis de payer les frais de scolarité, installer des abris, acheter des véhicules et du bétail, étendre les activités de la ferme, ouvrir des magasins et améliorer leur bien-être général.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon