Soutien à la planification familiale et aux services d’avortement au Mozambique


Organisation Déclarante:Pathfinder International
Budget Total ($CAD):$ 19,536,906
Délai d’exécution: mars 28, 2018 - mars 31, 2025
Statut: Actif
Coordonnées: Luc Van der Veken
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Pathfinder International

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Mozambique - $ 19,536,906.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Systèmes de santé, formation & infrastructure (30 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (24 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droit, gouvernance & politique publique (23 %)

Violence sexuelle & sexiste (23 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à améliorer l’égalité des sexes dans six districts des provinces de Manica et de Tete au Mozambique pour que les adolescentes et les jeunes femmes puissent exercer leurs droits à l’autonomie et à l’autodétermination sur leur propre corps, ainsi qu’à leur santé sexuelle et reproductive. Les activités du projet comprennent : 1) faire de la sensibilisation, donner de la formation et fournir un encadrement en petits groupes pour que les adolescentes et les jeunes femmes puissent acquérir une plus grande confiance, des connaissances et des compétences, en plus de pouvoir intervenir au niveau de la collectivité, en ce qui concerne la santé sexuelle et reproductive; 2) mettre en place des mécanismes de rétroaction et de responsabilisation communautaires en ce qui concerne la qualité des services de santé et les progrès en faveur de l’égalité des sexes; 3) tenir des dialogues dans la collectivité pour amener les hommes – jeunes et moins jeunes – à participer davantage à la promotion de la santé sexuelle et reproductive, à la lutte contre la violence sexiste et les mariages précoces ainsi qu’au renforcement de l’égalité entre les sexes, en plus d’assumer une plus grande part de responsabilité en domaine, et pour élaborer des plans d’action à cette fin; 4) donner de la formation aux travailleurs en santé communautaire chargés de sensibiliser les familles aux conséquences de la violence sexuelle et sexiste, des mariages d’enfants, des mariages précoces et des mariages forcés; 5) diffuser des émissions de radio pour s’attaquer à des pratiques discriminatoires et néfastes pour la santé sexuelle et reproductive; 6) mettre en place des services à l’intention des survivantes de violence sexuelle et sexiste, y compris pour le dépistage et le traitement des infections transmissibles sexuellement et le soutien psychologique; 7) donner de la formation et fournir un encadrement à des prestataires de soins et à des gestionnaires du secteur de la santé, pour leur permettre de fournir des services de contraception et d’avortement sûrs, légaux et de qualité; 8) effectuer un travail de proximité pour que les populations des régions les plus éloignées obtiennent des services de planification familiale et d’autres services de santé sexuelle et reproductive, y compris de l’orientation.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes
Population Ciblée Directement: 290,356
Population Ciblée Indirectement: 1,904,314
Haut de la page

Extrants


2
2
3
3
3
3
3
3
3
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés comprennent : 1) un renforcement du pouvoir des femmes et des filles pour qu’elles exercent leur droit de participer aux décisions concernant leur santé et leurs droits sexuels et reproductifs, y compris dans les ménages, dans la communauté et au niveau des politiques; 2) une diminution des pratiques néfastes et des répercussions des normes et croyances socioculturelles qui limitent la capacité des femmes et des filles de prendre des décisions et d’exercer un contrôle sur leur santé sexuelle et reproductive, leur sexualité et leur intégrité physique; 3) une meilleure prestation et utilisation de services sexospécifiques, fondés sur les droits et adaptés aux besoins des jeunes en matière de contraception, d’avortement et d’aide aux survivantes de violence sexuelle et sexiste.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


Indicateurs liés à la SDSR
  • # de femmes bénéficiant d’un avortement sécuritaire et légal
  • # de femmes et de filles (âge) ayant accès à des services de santé sexuelle et reproductive, y compris à des méthodes modernes de contraception
  • # de fournisseurs de services de soins de santé formés aux services de SSRD
  • # de personnes ayant vécu ou risquant d’être victimes de toute forme de violence sexuelle et basée sur le genre ayant bénéficié de services connexes au cours des 12 derniers mois
  • # de personnes bénéficiant d’une contraception moderne (par méthode)
  • # de professionnels de la santé formés pour assurer des avortements sans risque et des soins après l’avortement
  • # d’activités de sensibilisation ou d’engagement axées sur la SDSR
  • # d’enseignants ou d’animateurs ayant suivi une formation en éducation sexuelle complète
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon