Jeune déléguée du CanSFE au Family Planning Summit de Londres

Par: Cassandra Morris, HealthBridge Foundation of Canada

La ministre Marie-Claude Bibeau avec des représentants de la société civile canadienne

Le Family Planning Summit qui s’est tenu à Londres en juillet 2017 a donné l’occasion à la communauté internationale de faire le suivi des progrès réalisés vers l’atteinte de l’objectif établi en2012, à savoir, de permettre à 120 millions de femmes additionnelles d’accéder à des services de planification familiale d’ici 2020. Le sommet a permis aux pays et aux intervenants de connaître les progrès accomplis, de partager des stratégies et des leçons apprises et de s’encourager les uns les autres à viser plus haut et à investir davantage!

À vrai dire, ce sommet a eu lieu au cours d’une période difficile pour de nombreux intervenants oeuvrant dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs (SDSR). À l’instar de la conférence She Decides tenue plus tôt cette année, le Family Planning Summit a servi de plate-forme à la communauté internationale pour qu’elle puisse réaffirmer ses engagements politiques et financiers dans le domaine de la santé et des droits sexuels et reproductifs et de la planification familiale.

Il a donné aux 38 pays initiaux de l’initiative de planification familiale de renouveler leurs engagements, et à quatre nouveaux pays de joindre officiellement le partenariat! D’ici 2020, les engagements financiers pris au sommet devraient se chiffrer à plus de 2,5 milliards $ US.

Au nom du Canada, Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international, a annoncé une enveloppe de 241,5 millions $ qui sera distribuée par le truchement de 19 projets de SDSR. Il s’agit de la première tranche du financement de 650 millions $ destinés aux programmes de la santé et des droits sexuels et reproductifs annoncé par le gouvernement canadien le 8mars2017.

Plusieurs organisations de la société civile (OSC), dont plusieurs organisations canadiennes, de même que d’autres délégations de pays, des dirigeants des Nations Unies et des philanthropes ont participé au sommet. L’événement était idéal, car les OSC sont des partenaires de choix pour atteindre l’objectif relatif à la PF pour 2020, mais aussi parce qu’ils jouent un rôle crucial pour faire valoir le besoin d’engagements politiques à l’égard de la SDSR. La nouvelle politique d’aide publique aux féministes du Canada – axée sur la promotion de l’égalité des sexes et le renforcement de l’autonomie des femmes et des filles – a été élaborée au terme de mois de consultations auprès des intervenants, en particulier la collectivité des OSC canadiennes.

En tant que jeune délégué, j’étais ravi de voir que les besoins des adolescents et des jeunes étaient au coeur des préoccupations pendant tout le sommet. Les adolescents sont souvent confrontés à des obstacles additionnels lorsqu’ils désirent accéder à des contraceptifs. Par exemple, le terme « planification familiale » peut être hors de portée pour les jeunes qui ont besoin d’accéder à des contraceptifs – qui ne perçoivent peut-être pas les contraceptifs sous l’angle de la planification de leur vie familiale à venir. Cela met en relief l’importance de cibler les jeunes et d’offrir des services adaptés à la réalité des adolescents. Le sommet a donné l’occasion aux conférenciers de présenter quelques-unes des approches novatrices qui ont été utilisées pour joindre les jeunes.

Bien que les engagements renforcés des gouvernements et des philanthropes aient été applaudis chaudement, l’appel à l’action le plus puissant est celui de Jona Turalde, une adolescente activiste des Philippines, qui a pris la parole pendant la séance « Sous les projecteurs » de She Decides. Elle a souligné l’importance de consulter les jeunes et de collaborer avec eux, en affirmant que « non, nous les adolescents, nous ne sommes pas un sujet d’étude. Nous sommes les principaux acteurs et les principaux intervenants. Nos voix doivent être entendues ».

Published:

août 10, 2017


Auteur:

Cassandra Morris


Catégories:


Partager cette publication:


Icon