Le gouvernement du Canada annonce une contribution de 400 M$ pour combattre la COVID-19 dans les pays en développement

Nouvelle de dernière heure du CanSFE | Le 29 septembre 2020

Grande nouvelle : le gouvernement du Canada annonce une contribution de 400 M$ pour combattre la COVID-19 dans les pays en développement

Voir l’annonce du gouvernement ICI

Le contenu :

Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé une contribution supplémentaire de 400 millions de dollars au développement international afin de permettre au Canada de soutenir la reprise et la résilience des pays en développement dans leur lutte contre la COVID-19. L’annonce a été faite à la réunion de haut niveau des chefs d’État et des dirigeants de gouvernement convoquée par le secrétaire général des Nations Unies, António Guterres. Le premier ministre affirme que ces nouveaux fonds seront octroyés à des partenaires de confiance qui luttent contre la COVID-19 partout dans le monde. Des renseignements complémentaires suivront.

Dans sa déclaration, le premier ministre dit : « L’objectif ultime est de préserver les gains de la dernière décennie en matière de développement et d’assurer la réalisation du Programme 2030 et des Objectifs de développement durable. Le Canada veillera à ce que ce nouveau financement profite aux femmes et aux filles, qui ont été touchées de manière disproportionnée par les conséquences de la COVID 19. »

Cette annonce s’inscrit dans la foulée de l’engagement du gouvernement annoncé le 25 septembre à verser 220 millions de dollars par l’intermédiaire du Mécanisme pour un accès mondial aux vaccins (COVAX) pour l’achat de doses de vaccin destinées aux pays à faible et à moyen revenu. Au total, le Canada s’est donc engagé à investir plus de 620 millions de dollars ces cinq derniers jours pour soutenir la réponse à la COVID-19 dans les pays en développement.

L’importance :

Cette annonce vient à nouveau confirmer que le gouvernement du Canada reconnaît que la pandémie ne pourra être vaincue que par une action coordonnée dans le monde entier, et que les femmes et les filles sont touchées de manière disproportionnée par la pandémie.

Dans notre monde interdépendant, les gains que nous réalisons contre la COVID-19 ici au Canada ne sont assurés que si nous déployons partout ailleurs les efforts nécessaires pour combattre cette pandémie qui perturbe les systèmes de santé, freine l’accès aux soins essentiels et favorise la propagation d’autres virus et maladies, en particulier au sein des populations vulnérables.

La pandémie ramènera 47 millions de femmes et de filles supplémentaires en dessous du seuil de la pauvreté, inversant des décennies de progrès vers l’éradication de l’extrême pauvreté. L’absence d’accès à des services en santé et droits sexuels et reproductifs pourrait entraîner la mort de 253 500 enfants et 12 200 femmes de plus au cours des six prochains mois, alors que plus de 117 millions d’enfants risquent de ne pas être vaccinés en raison de la COVID-19.

Prochaines étapes :

Prochaines étapes :

Le premier ministre et la ministre du Développement international Karina Gould ont indiqué que le Canada allait dorénavant accroître ses investissements en matière de développement. Le premier ministre a précisé qu’il militerait pour la suspension de la dette des pays aux prises avec des difficultés économiques en raison de la pandémie, et pour que ces pays puissent se faire entendre sur les grandes tribunes comme le G7, le G20 et la Banque mondiale. 

Le CanSFE continue de travailler en étroite collaboration avec la ministre Gould afin de maximiser l’impact de ce nouvel investissement de 400 millions de dollars de sorte que nous puissions tous vivre dans un monde plus sûr. 

Nous encourageons les membres du CanSFE à reconnaître et à saluer ce signal sans équivoque que le Canada continuera d’exercer son rôle indéfectible de soutien aux populations les plus vulnérables dans le monde.

Citation du CanSFE :

« Nous félicitons le gouvernement du Canada pour sa contribution à long terme à la lutte contre la pandémie de COVID-19 à l’échelle nationale et internationale. La pandémie a non seulement de lourdes conséquences sur la santé, mais aussi sur les économies qui s’écroulent autour de nous. Plus que jamais, le Canada doit poursuivre sa longue et fière tradition de leadership sur la scène mondiale. » – Julia Anderson, Chef de la direction, CanSFE

Pour de plus amples renseignements, veuillez nous écrire à [email protected]

Published:

septembre 29, 2020


Auteur:

CanSFE


Catégories:


Partager cette publication:


Icon