Accélération du dépistage de la tuberculose


Organisation Déclarante:UNOPS - Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets
Budget Total ($CAD):$ 100,000,000
Délai d’exécution: mars 24, 2010 - mars 31, 2016
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNOPS - Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Region - Allocation Budgétaire Totale


Afrique subsaharienne - $ 59,050,000.00 (59.05%)

Asie du sud-est - $ 10,990,000.00 (10.99%)

Asie du sud - $ 8,990,000.00 (8.99%)

Asie de l'est - $ 8,030,000.00 (8.03%)

Afrique du nord - $ 7,950,000.00 (7.95%)

Asie centrale - $ 4,990,000.00 (4.99%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Maladies infectieuses & transmissibles (100 %)

Haut de la page

Description


Ce projet représente un volet du Fonds pour l’extension des services de lutte antituberculeuse (TB REACH), qui a commencé ses activités au début de 2010. Il s’agit d’un mécanisme de financement pour répondre aux besoins urgents, combler les lacunes et éliminer les goulots d’étranglement dans le cadre de la lutte contre la tuberculose. Ce projet est réalisé par l’intermédiaire des partenaires de Halte à la tuberculose, en appui à des initiatives locales et en collaboration avec les programmes nationaux de lutte antituberculeuse. Il offre aux partenaires de Halte à la tuberculose la possibilité de mettre en œuvre des solutions nouvelles et novatrices – ou des solutions qui ont déjà fait leurs preuves – pour la prévention et le traitement de la tuberculose ainsi que les soins et l’appui aux personnes souffrant de tuberculose chez des populations qui sont actuellement sous-desservies. Ce projet met plus particulièrement l’accent sur le renforcement des capacités à l’intérieur des programmes de lutte contre la tuberculose pour s’attaquer à certains problèmes comme la prévention des infections, le ciblage des groupes à haut risque, la formation des techniciens de laboratoire et du personnel de santé et la remise en état des laboratoires.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Les résultats obtenus à la fin du projet, en mars 2016, sont notamment les suivants : 1) 144 projets ont été financés dans 46 pays afin de mettre à l’essai et de présenter des approches nouvelles et novatrices pour améliorer le dépistage et le traitement des cas de tuberculose (TB); 2) on a mené des efforts actifs pour détecter les cas de tuberculose chez les enfants, les collectivités minières touchées, les migrants, les populations autochtones, les minorités ethniques, les prisonniers et les populations difficiles à atteindre; 3) on a appuyé un éventail d’innovations, dont des outils de dépistage de troubles de santé sur téléphone mobile et des partenariats publics-privés; 4) on a contribué à la détection de plus de 1,9 million de personnes atteintes de la tuberculose dans les régions visées par le projet et 89 % de celles-ci ont fait l’objet d’un traitement; 5) on a attiré des fonds additionnels de 100 millions $US pour maintenir et élargir les initiatives fructueuses financées par le Fonds pour l’extension des services de lutte antituberculeuse; 6) on a donné des présentations lors de conférences et publié 37 articles de revue scientifique avec comité de lecture pour communiquer les résultats et les leçons retenues; 7) on a facilité l’introduction et l’évaluation d’un nouvel outil diagnostique (Xpert MTB/RIF) dans divers contextes, contribuant à l’établissement de données probantes pour une nouvelle politique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’utilisation du test; 8) on a détecté 104 087 cas additionnels de tuberculose (après révision en fonction des tendances historiques) qui autrement n’auraient pas été détectés, déclarés et traités; et 9) sauvé environ 900 000 vies grâce à la détection et au traitement accrus de la tuberculose.

Ces résultats ont contribué aux efforts mondiaux pour réduire la charge mondiale de la tuberculose.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon