Approvisionnement en eau et assainissement dans les districts d’Oyam et d’Amolatar


Organisation Déclarante:Crossroads Christian Communications Inc.
Budget Total ($CAD):$ 499,813
Délai d’exécution: janvier 12, 2011 - mars 31, 2014
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Crossroads Christian Communications Inc.

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Ouganda - $ 486,318.05 (97.30%)

Canada - $ 13,494.95 (2.70%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Promotion de la santé & éducation (15 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Eau, assainissement & hygiène (EAH) (82.3 %)

Développement économique & autonomisation (2.7 %)

Haut de la page

Description


Le projet a pour but d’améliorer l’accès à l’eau potable pour des collectivités qui se sont ré-installées après avoir quitté leurs villages lors du conflit armé dans le nord de l’Ouganda. Il vise également à responsabiliser les membres de ces collectivités dans le domaine de la gestion de l’eau, afin d’assurer la durabilité de l’approvisionnement en eau potable. Parmi les activités du projet : la réparation et le remplacement de pompes à eau brisées et le forage de nouveaux puits; la construction de latrines; la création et la formation de comités communautaires de gestion de l’eau; la sensibilisation des collectivités à l’hygiène, aux problèmes de santé liés à l’eau et à la protection de l’environnement.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Description: Personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays (PDI)
Population Ciblée Directement: 53,686
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet (mars 2014) : 30 latrines ont été construites, 10 nouveaux puis ont été creusés et 45 puits ont été restaurés (alors que la cible était 44, ce qui représente un peu plus de 100% de la cible du projet). Pour chaque puits, un comité des usagers a été mis en place pour assurer un entretien adéquat du point d’eau. 493 personnes ont reçu une formation portant sur les enjeux de santé liés à l’eau et les bonnes pratiques en matière de gestion de l’eau et d’hygiène (dépassant la cible du projet de 274%), et 193 personnes ont reçu une formation portant sur la gestion appropriée des points d’eau (dépassant la cible du projet de 482%). Les connaissances de base en matière d’eau et d’hygiène qui sont normalement transmises d’une génération à l’autre, se sont perdues au cours des décennies de conflits et de déplacements dans ces régions. Par conséquent, les personnes dans les communautés visées ont participé aux sessions sur le sujet en grand nombre. Dans l’ensemble, 53 000 personnes ont maintenant accès à de l’eau propre et à des installations sanitaires, et sont plus aptes à gérer et entretenir ces installations. Le fardeau incombant aux femmes et aux filles a diminué de façon significative, puisque l’installation de puits dans certains villages a eu pour effet de diminuer la distance qu’elles doivent marcher pour aller chercher de l’eau de 3 kilomètres à 500 mètres. L’incidence des maladies associées à l’eau, telles que la dysenterie et la bilharziose, a été réduite de 75% entre 2010 et 2013, tel que déclaré par un échantillon de centres de santé dans la région du projet. Ces résultats ont contribué à améliorer la santé et le bien-être des personnes qui se sont réinstallées dans les districts d’Oyam et d’Amolatar du nord de l’Ouganda.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon