Appui à la sécurité alimentaire et à la nutrition – Banques céréalières villageoises


Organisation Déclarante:PAM - Programme alimentaire mondial
Budget Total ($CAD):$ 3,582,593
Délai d’exécution: mars 30, 2010 - août 30, 2013
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


PAM - Programme alimentaire mondial

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Gouvernement du Sénégal

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Sénégal - $ 3,582,593.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Sécurité alimentaire & agriculture (100 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à accroître la sécurité alimentaire, soit l’accès à de la nourriture salubre, nutritive et en quantité suffisante, des populations les plus vulnérables en conjonction avec le Programme social d’urgence du Gouvernement du Sénégal tout en améliorant la capacité des décideurs à anticiper les crises potentielles d’insécurité alimentaire. Le projet permet de renforcer la capacité des populations rurales ciblées à faire face à la hausse des prix de céréales pendant la période de soudure. Les banques de céréales mises en place permettent aux membres de stocker une partie de la production pour vente ultérieure à meilleur prix. Ce mécanisme est complété par la distribution de vivres aux membres afin de leur permettre de subsister en attendant la vente de leur production.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Population Ciblée Directement: 8,876
Haut de la page

Extrants


97 membres du nouvelles banques céréalières villageoises
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet : 97 nouvelles banques céréalières villageoises ont été constituées dans les régions des Niayes et de la Casamance, lesquelles assurent un accès continu à des céréales, tels que le mil et le riz, pour 8 876 membres. La proportion de femmes dans les comités de gestion est passée de 22 % en 2010 à plus de 30 % en 2011, et 59 % des postes stratégiques au sein des comités de gestion sont occupés par des femmes. Ces résultats contribuent à la réduction de risques de rupture de stock en céréales et favorisent la sécurité alimentaire, soit la disponibilité et l’accès dans les communautés à de la nourriture saine et nutritive en quantité suffisante.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon