Appui intégré à la sécurité alimentaire et à la nutrition


Organisation Déclarante:PAM - Programme alimentaire mondial
Budget Total ($CAD):$ 20,000,000
Délai d’exécution: novembre 13, 2012 - octobre 3, 2016
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


PAM - Programme alimentaire mondial

Organisations Participantes


  • Multilatéral

    • FAO-Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
    • UNICEF

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Sénégal - $ 20,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (30 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Sécurité alimentaire & agriculture (50 %)

Intervention humanitaire (20 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à améliorer la situation nutritionnelle et la production agricole dans les zones à risque d’insécurité alimentaire. Les activités du projet comprennent: i) la mise en place de filets de sécurité sociaux (bons d’achats, banques céréalières); ii) des activités en matière de nutrition(prévention/traitement de la malnutrition aiguë modérée et aiguë sévère, promotion de bonnes pratiques nutritionnelles et d’hygiène et iodation du sel); iii) des activités visant la production agricole (distribution de semences, engrais, petits outils, aménagement de bas-fonds, construction de digues anti-sel, puits et clôtures); iv) le renforcement du système sénégalais d’alerte précoce en sécurité alimentaire. L’initiative est mise en œuvre par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM), en collaboration avec le Fond des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ainsi que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Population Ciblée Directement: 270,801
Haut de la page

Extrants


1186
160
2250
43
56
58613
86
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés de ce projet comprennent : amélioration de la sécurité alimentaire et de la situation nutritionnelle des populations dans les zones les plus vulnérables, et plus particulièrement chez les femmes et les enfants, et accroissement de la production agricole dans les zones à risque d’insécurité alimentaire.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2015 : 1) distribution de bons d’achats alimentaires à 58 613 bénéficiaires (31 065 femmes) et mise en place de 160 banques céréalières au profit de 96 000 bénéficiaires (59 520 femmes), améliorant l’accès aux denrées alimentaires et augmentant le niveau de consommation alimentaire des ménages de 6 à 34 %; 2) formation de 2 250 producteurs (1013 femmes) en aménagement des terres, et de 56 producteurs et techniciens (4 femmes) sur la législation en matière de semences, ainsi qu’au niveau de la production, la conservation, le conditionnement, le stockage et la gestion des magasins de semences; 3) appui à la production de semences pré-base et certifiées pour des cultures (maïs, riz et légumineuses); 4) prise en charge de 2 850 enfants de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë sévère et de 38 504 enfants entre 6 et 23 mois souffrant de malnutrition aiguë modérée, dépassant la cible fixée par le projet (116 % des 33 287 enfants prévus); 5) promotion de l’importance de l’iodation du sel. 5) récupération et réhabilitation de 627 hectares de terres et 8 989 km de piste de production, aménagement et clôturage de 43 parcelles maraîchères, fonçage de 86 puits, et distribution de 1 186 tonnes de vivres pour le bénéfice de 72 528 personnes dont 55 % de femmes. Ces résultats contribuent à accroître la production agricole locale dans les zones à risque d’insécurité alimentaire et à améliorer l’état nutritionnel des populations vulnérables, plus particulièrement les femmes et les enfants.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon