Chirurgies, obstétrique et collectivités plus sécuritaires en Afrique


Organisation Déclarante:Canadian Network for International Surgery
Budget Total ($CAD):$ 2,180,000
Délai d’exécution: août 19, 2010 - septembre 30, 2013
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Canadian Network for International Surgery

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Ouganda - $ 436,000.00 (20.00%)

Tanzanie - $ 436,000.00 (20.00%)

Éthiopie - $ 436,000.00 (20.00%)

Mali - $ 327,000.00 (15.00%)

Rwanda - $ 218,000.00 (10.00%)

Region - Allocation Budgétaire Totale


Afrique du nord - $ 163,500.00 (7.50%)

Afrique subsaharienne - $ 163,500.00 (7.50%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Systèmes de santé, formation & infrastructure (80 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Éducation (20 %)

Haut de la page

Description


Le programme du Réseau canadien pour la chirurgie internationale (RCCI) met l’accent sur le renforcement des capacités dans les dimensions des grandes priorités du secteur de la santé en Afrique, en renforçant la capacité des professionnels de la santé et les institutions, à travers le développement de nouveaux programmes et la formation des praticiens et des instructeurs en techniques chirurgicales. Le programme comprend quatre composantes : 1) Programme d’obstétrique et de chirurgies plus sécuritaires : Formation en compétences chirurgicales et obstétricales, production, édition et traduction de matériel de cours, développement de nouveaux curriculum, et le développement ou la réhabilitation de laboratoires pour accroître la sécurité des soins aux personnes souffrant de troubles chirurgicaux et obstétricaux; 2) Programme pour des collectivités plus sécuritaires en Afrique : Trois institutions spécialisées de prévention des blessures, le développement et pilotage de nouveaux cours, et le partage d’informations et le renforcement des capacités liées à la prévention et le traitement des blessures visant à accroître la sécurité des communautés africaines par une réduction de la fréquence et de la gravité des blessures non intentionnelles; 3) Programme africain d’initiatives de l’information: La diffusion des cours, livres et manuels, la traduction des manuels, et l’utilisation de la technologie venant de l’Internet pour offrir, rassembler et partager de l’information sur la chirurgie, l’obstétrique et les blessures afin d’accroître la sécurité des individus et des communautés en Afrique à travers une meilleure transmission de l’information; 4) Programme d’engagement du public canadien : Accent mis sur les blessures et les décès maternels, impliquant la sensibilisation et la prévention des blessures graves et la mortalité maternelle, et la participation au développement international pour atteindre un plus grand engagement et un soutien accru du public canadien pour des soins plus sécuritaires en Afrique.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en juin 2013 : 1) 2 919 professionnels de la santé en Éthiopie, au Mali, au Rwanda, en Tanzanie, en Ouganda et au Ghana ont bénéficié d’une formation portant, entre autres, sur les compétences chirurgicales d’urgence, les interventions fondamentales, service de référence, les transferts sécuritaires et les pratiques chirurgicales plus sûres; 2) en Éthiopie et en Ouganda, des laboratoires d’enseignement des compétences chirurgicales ont été établis et sont utilisés couramment pour former des professionnels de la santé locaux et améliorer les soins offerts aux personnes souffrant de troubles chirurgicaux et obstétricaux; 3) la surveillance des blessures dans cinq hôpitaux ougandais et cinq hôpitaux tanzaniens aide les professionnels de la santé locaux à déterminer les blessures qui doivent être traitées en priorité; 4) des interventions de résolution de conflits non violente sont mises en œuvre dans des écoles en Ouganda et dans le nord de l’Éthiopie, et des cours de sécurité routière sont donnés dans des écoles de l’Ouganda et de la Tanzanie, avec l’appui de la police, afin de réduire l’incidence des blessures accidentelles.

Ces résultats aident à offrir des soins plus sûrs aux personnes souffrant de troubles chirurgicaux et obstétricaux et à rendre les communautés africaines plus sûres grâce à la réduction de l’incidence et de la gravité de la violence et des blessures accidentelles.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon