Combler les lacunes pour contrer la violence sexuelle et fondée sur le genre au Nigéria


Organisation Déclarante:UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population
Budget Total ($CAD):$ 7,500,000
Délai d’exécution: mars 22, 2018 - mars 31, 2021
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Nigéria - $ 7,500,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Violence sexuelle & sexiste (55 %)

Droit, gouvernance & politique publique (45 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à améliorer la santé sexuelle et reproductive des femmes au Nigéria ainsi que l’exercice de leurs droits connexes. Les activités de projet comprennent : 1) l’amélioration des connaissances et des compétences des travailleurs de la santé et des travailleurs sociaux du gouvernement pour qu’ils offrent des services de prévention et de traitement adaptés à l’âge et à la culture en ce qui a trait aux mutilations génitales féminines et aux mariages précoces et forcés; 2) l’amélioration des établissements de santé afin qu’ils offrent des services de qualité adaptés au sexe et à la culture concernant les pratiques traditionnelles dangereuses (mutilations génitales féminines et mariages précoces et forcés) et les soins associés à la fistule obstétricale; 3) l’appui aux activités de promotion menées par des coalitions législatives dirigées par des femmes aux niveaux communautaire et étatique pour mettre en œuvre des lois visant à lutter contre la violence sexuelle et fondée sur le sexe; 4) l’appui aux activités médiatiques adaptées au sexe et à la culture pour accroître la sensibilisation et mobiliser les efforts afin de lutter contre les pratiques traditionnelles dangereuses (mutilations génitales féminines et mariages précoces et forcés) et d’autres formes de violence sexuelle et fondée sur le sexe; 5) la mise en œuvre de plateformes communautaires pour entreprendre un dialogue sur les mutilations génitales féminines, les mariages précoces et forcés et les autres formes de violence sexuelle et fondée sur le sexe de façon à rejoindre les garçons, les hommes, les femmes, les gardiens traditionnels et les chefs religieux; 6) la sensibilisation des femmes et des filles à l’égard de leurs droits, et le renforcement de leurs connaissances et de leurs capacités pour qu’elles soient en mesure de prendre des mesures contre toute forme de violence sexuelle et fondée sur le sexe. Le projet devrait rejoindre directement plus de 300 000 femmes, filles et garçons âgés de 10 à 24 ans, et pourrait en rejoindre indirectement des centaines de milliers d’autres dans les États ciblés.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants, filles Enfants, garçons
Population Ciblée Directement: 300,000
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés du projet comprennent : 1) la diminution des pratiques et des attitudes discriminatoires fondées sur le sexe dans les services de santé offerts aux femmes et aux filles, en particulier en ce qui concerne la fistule et la violence sexuelle et fondée sur le sexe dans les États ciblés; 2) la diminution de la violence sexuelle et fondée sur le sexe dont sont victimes les femmes et les filles, ce qui comprend les pratiques traditionnelles dangereuses (mutilations génitales féminines et mariages précoces et forcés) dans les États ciblés.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon