Crise en Syrie – Service de santé pour les communautés vulnérables au Liban – WRC 2017-2019


Organisation Déclarante:Tearfund Canada
Budget Total ($CAD):$ 4,500,000
Délai d’exécution: décembre 28, 2016 - décembre 31, 2019
Statut: Actif
Coordonnées: Marine Sukhudyan
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Tearfund Canada

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Liban - $ 4,500,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Intervention humanitaire (100 %)

Haut de la page

Description


Novembre 2016 – La situation humanitaire en Syrie continue de se dégrader en raison de la guerre civile. On estime à 13,5 millions le nombre de personnes qui continuent d’avoir besoin d’une aide humanitaire, dont 6,1 millions sont des personnes déplacées en raison de la violence qui a cours et 975 080 se trouvent dans des collectivités assiégées, selon les Nations Unies. Des attaques délibérées et répétées contre les travailleurs médicaux et humanitaires continuent de marquer le conflit et accentuent la vulnérabilité de la situation de millions de personnes, en particulier des femmes et des enfants, qui sont touchées par le conflit et qui ont peine à accéder aux services les plus essentiels. Avec l’aide d’Affaires mondiales Canada, World Relief Canada permettent aux réfugiés syriens et aux Libanais vulnérables de bénéficier de soins primaires et prônent un changement salutaire des comportements. Les activités de ce projet comprennent : 1) des services de vaccination de routine et de dépistage de la malnutrition auprès d’enfants vulnérables; 2) la formation de quelque 15 professionnels de la santé sur les maladies non transmissibles (MNT), la création d’un système de gestion des MNT, et l’aide aux quelque 500 patients souffrant d’une MNT; 3) l’amélioration des soins prénataux et postnataux et des soins et services génésiques dispensés à quelque 21 600 personnes; 4) la formation du personnel clinique des centres développement social en gestion de la santé, en soins maternels et infantiles, en diagnostic et en traitement de maladies courantes; 5) la formation de quelque 81 bénévoles communautaires pour qu’ils diffusent de l’information sur l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants, sur la planification familiale, l’immunisation, la vaccination, les MNT, etc.; 6) la réalisation de rencontres d’information à l’intention de quelque 343 000 bénéficiaires; 7) la création de groupes de soutien pour débattre régulièrement des principales questions touchant la santé des femmes et des enfants.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Description: Réfugiés
Population Ciblée Directement: 185,187
Haut de la page

Extrants


21
98209
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


On s’attend à ce que projet permette : 1) aux Syriens et aux Libanais vulnérables, surtout les femmes et les enfants, d’avoir un meilleur accès aux services de santé essentiels; 2) d’améliorer les connaissances des professionnels de la santé dans l’identification, le traitement et la gestion des MNT; 3) d’améliorer les connaissances des bénéficiaires au sujet des principales questions relatives à leur santé; 4) d’améliorer la capacité des services de santé, y compris le personnel et les bénévoles, d’assurer des soins de qualité. Ultimement, le résultat escompté consiste à sauver des vies, à alléger les souffrances et à préserver la dignité humaine dans les régions syriennes touchées par le conflit.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


Indicateurs liés à la SDSR
  • # de femmes et de filles (âge) ayant accès à des services de santé sexuelle et reproductive, y compris à des méthodes modernes de contraception
  • # de personnes bénéficiant d’une contraception moderne (par méthode)
  • # d’enseignants ou d’animateurs ayant suivi une formation en éducation sexuelle complète
  • % d’établissements de prestation de services de base disposant d'au moins 3 méthodes de contraception modernes le jour de l’évaluation
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon