Développer les capacités des travailleurs en santé communautaire


Organisation Déclarante:Amref Health Africa in Canada
Budget Total ($CAD):$ 2,332,159
Délai d’exécution: février 28, 2011 - juin 30, 2014
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Amref Health Africa in Canada

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Tanzanie - $ 792,934.06 (34.00%)

Afrique du Sud - $ 583,039.75 (25.00%)

Kenya - $ 489,753.39 (21.00%)

Ouganda - $ 466,431.80 (20.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Systèmes de santé, formation & infrastructure (40 %)

Maladies infectieuses & transmissibles (10 %)

Promotion de la santé & éducation (10 %)

Santé & droits sexuels (10 %)

Soins de santé primaires (5 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droit, gouvernance & politique publique (15 %)

Droits de la personne, plaidoyer & mobilisation du public (10 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à améliorer l’accès à de l’information et à des services de santé de base, particulièrement en matière de santé des mères et des enfants, au moyen de la formation de 1 320 travailleurs de la santé communautaire dans des collectivités marginalisées et vulnérables de la Tanzanie, du Kenya et de l’Ouganda, et de la formation de plus de 800 praticiens de la santé traditionnelle en Afrique du Sud. Les travailleurs de la santé communautaire contribuent à réduire les incidences du paludisme, du VIH/sida et d’autres problèmes de santé prévisibles en offrant des services de santé communautaire et de sensibilisation aux mères et aux enfants. Cinq cliniques de santé de la Tanzanie sont remises en état. Afin de favoriser l’efficacité et la durabilité, la Fondation pour la médecine et la recherche en Afrique du Canada (AMREF) recueille des pratiques exemplaires en matière de formation des travailleurs de la santé communautaire, recense les méthodes les plus efficaces pour améliorer l’intégration de ces travailleurs dans les systèmes de santé du gouvernement et rassemble les leçons retenues pour renforcer les systèmes de santé en collaboration avec les travailleurs de la santé communautaire. La Fondation travaille aussi avec les ONG partenaires locales, les ministères gouvernementaux (au niveau des districts et au niveau national), les établissements communautaires et les spécialistes de la santé sur le terrain. Elle favorise également l’engagement du public canadien à l’égard de la santé des mères et des enfants par l’entremise d’exposés, d’activités de réseautage social et de communications dans les médias.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Population Ciblée Directement: 188,800
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en juin 2014 : En Tanzanie, au Kenya, en Afrique du Sud et en Ouganda, (i) plus de 1500 agents de santé communautaires ont été formés dans la prestation des services de santé essentiels; (ii) plus de 100 000 visites à domicile / sessions ont été menées par les agents de santé communautaires une fois leur formation complétée; (iii) plus de 26 000 références ont été faites par les agents de santé communautaires liant les individus malades aux services fournis par le système de santé officiel; (iv) environ 161 300 personnes ont reçu de l’information de santé publique par le biais de forums publics et de sessions de dialogues communautaires; et (v) plus de 12 000 moustiquaires imprégnés d’insecticide (MII) utilisés pour prévenir le paludisme ont été distribués par les agents de santé communautaires conduisant à une augmentation de l’utilisation des MII, avec 82,6% des enfants de moins de cinq ans et 79,6% des femmes qui l’utilisent dans les régions ciblées du programme. Ces résultats ont contribué à améliorer la santé des ruraux, des pauvres et des vulnérables, en particulier des femmes et des enfants, en Tanzanie, au Kenya, en Afrique du Sud et en Ouganda. Le nombre de cas de maladies évitables et traitables dans les communautés ciblées a été réduit et l’accès aux services améliorés de soins de santé et aux bonnes informations sur la santé a été amélioré.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon