Fonds commun en santé, Soudan du Sud


Organisation Déclarante:Gouvernement du Royaume-Uni - DFID - Ministère du Développement international
Budget Total ($CAD):$ 19,400,000
Délai d’exécution: janvier 2, 2013 - mars 31, 2016
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Gouvernement du Royaume-Uni - DFID - Ministère du Développement international

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international
    • Gouvernement du Sud-Soudan - Ministère de la santé

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Soudan du Sud - $ 19,400,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Soins de santé primaires (60 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (19 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droit, gouvernance & politique publique (21 %)

Haut de la page

Description


Appuyé par le Canada, le Royaume-Uni, l’Australie, la Suède et l’Union européenne, le Fonds commun en santé, d’une valeur de 215 millions de dollars, vise à offrir des services de santé aux mères, nouveau-nés et enfants dans six des dix États du Soudan du Sud, tout en renforçant les systèmes de gestion du gouvernement, particulièrement à l’échelle des comtés. Un élément important du projet est l’utilisation d’un modèle de livraison de services à l’échelle des comtés afin d’offrir une gamme complète de services de santé par l’entremise des centres de soins de santé primaires, gérés par les ministères de la santé des comtés. Ce projet fait partie de l’engagement du Canada à l’égard de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Description: Zone rurale Zone urbaine
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Le résultat ultime du projet : Un système de santé géré par le gouvernement et qui sauve des vies.

Les résultats intermédiaires comprennent : 1) Amélioration de l’accès des Soudanais du Sud à des services de santé primaires de qualité, en particulier pour la santé maternelle et de l’enfant; et 2) La gestion des services de santé par le gouvernement, en particulier pour la santé maternelle et infantile, est renforcée et répond mieux aux besoins de santé des Soudanais du Sud. Les résultats immédiats sont les suivants: 1) Amélioration de la couverture et de la qualité de la prestation des services, en particulier pour les services de santé maternelle et infantile, dans les centres de santé dans 40 comtés de six États ciblés; 2) Renforcement de la participation de la communauté, en particulier celle des femmes; et, 3) l’amélioration de la capacité du ministère de la Santé à l’échelle nationale, étatique et des comtés de prendre en charge la responsabilité de la prestation des services de santé.

Résultats Obtenus


Malgré les difficultés causées par le conflit qui sévit dans le pays depuis décembre 2013, le Fonds commun pour la santé a réussi à accroître l’accès aux services de santé. Depuis la mise en œuvre de l’initiative en 2012 jusqu’en 2015, les résultats suivants ont été atteints, dépassant ainsi les cibles initiales : (1) le pourcentage d’enfants de moins d’un an qui ont reçu la troisième dose du vaccin DTC (diphtérie-tétanos-coqueluche) est passé de 20 p. 100 à 50,7 p. 100 ; (2) le nombre d’enfants âgés de moins de cinq ans ayant visité les établissements de santé pour recevoir les services curatifs et/ou préventifs est passé de 729 386 à 1,5 millions; (3) le pourcentage des femmes qui se sont présentées pour quatre visites de soins prénataux est passé de 19 p. 100 à 30 p. 100 ; (4) le nombre d’accouchements réalisés dans un établissement de santé en présence d’une sage-femme qualifiée est passé de 9 000 à 26 000 ; (5) le nombre d’établissements qui fournissent des services d’obstétrique et des soins néonatals de base et d’urgence est passé de 3 à 19 hôpitaux ; (6) au milieu de 2015, le Fonds commun en santé avait permis de fournir des soins de santé à 5,7 millions de personnes, soit environ la moitié de la population du pays, estimée à 10,9 millions de personnes ; et (7) dans l’ensemble, le Fonds a appuyé 686 établissements de soins santé primaires, dont 19 hôpitaux, répartis dans 39 comtés des six états ciblés.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon