Réduction de la violence contre les femmes politiciennes en Haïti


Organisation Déclarante:ONU Femmes
Budget Total ($CAD):$ 1,933,748
Délai d’exécution: mars 23, 2017 - mars 31, 2020
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


ONU Femmes

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Haïti - $ 1,933,748.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Violence sexuelle & sexiste (60 %)

Égalité des genres (40 %)

Haut de la page

Description


La présente initiative vise à réduire la violence contre les femmes durant les processus électoraux en Haiti. Le but est de combler le déficit de représentation des femmes dans le parlement et de renforcer leur autonomisation politique pour leurs permettre de participer dans les décisions qui affecte le développement et la stabilité du pays. La violence électorale basée sur le genre est considérée comme l’un des principaux obstacles à l’accession des femmes au leadership et à la pleine participation aux processus électoraux en Haïti. Pour réaliser les changements structurels et comportementaux, l’initiative de l’Organisation des Nations Unies Femmes propose de travailler sur trois axes : 1) le cadres juridique relatif aux violences faites aux femmes durant les élections; 2) la gouvernance des principales institutions impliquées dans le processus électoral (le Conseil électoral Provisoire, la Police Nationale d’Haïti; la Justice; les partis politiques); 3) les attitudes machistes et le langage sexistes et agressif contre les femmes durant les élections.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés du projet comprennent : 1) le cadre juridique est amélioré et des aménagements sont pris et ils incluent des mesures spécifiques pour combattre les violences faites aux femmes durant le processus électoral; 2) les femmes sont davantage autonomisées pour faire face aux violences durant le processus électoral; 3) les femmes sont plus perçues par les institutions et la population comme étant des dirigeantes politiques légitimes et performantes autant que les hommes, ce qui permet un system de gouvernance plus inclusive.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon