Réduire les mariages d’enfants, précoces et forcés au Burkina Faso et en Sierra Leone


Organisation Déclarante:Save the Children
Budget Total ($CAD):$ 12,074,500
Délai d’exécution: février 26, 2020 - mars 31, 2021
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Save the Children

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Gouvernement de la Sierra Leone - Ministère de l'éducation
    • Gouvernement de la Sierra Leone - Ministère de la santé
    • Gouvernement du Burkina Faso - Ministère de l'Education
    • Gouvernement du Burkina Faso - Ministère de la Santé
    • Government of Sierra Leone - Social Welfare Gender and Children’s Affairs
    • Sierra Leone National Secretariat for the Reduction of Adolescent Pregnancy
    • Sierra Leone Police Family Support Unit
  • ONGs

    • Movement for Rural Resettlement and Development (MoRRD)
    • Munyu
  • Secteur privé

    • Association MAIA

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Burkina Faso - $ 6,037,250.00 (50.00%)

Sierra Leone - $ 6,037,250.00 (50.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (33 %)

Santé & droits sexuels (33 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Violence sexuelle & sexiste (29 %)

Éducation (5 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à réduire la prévalence de mariages d’enfants, précoces et forcés au Burkina Faso et en Sierra Leone. Il vise à réduire le nombre de mariages précoces et forcés (MEPF) en permettant aux filles de décider de leur avenir et d’exercer leurs droits humains. Les activités du projet comprennent : 1) établir et/ou renover les espaces sécuritaires dans les immeubles communautaires préexistants et les équiper de matériels conçus pour les adolescents; 2) identifier des champions féminins et masculins en égalité des genres au sein des communautés en utilisant un modèle participatif; 3) la conduite d’ateliers de dialogue entre les organisations de la société civile formées et les fonctionnaires du gouvernement pour comprendre les problèmes et les défis liés à la prise en compte du MEFC. LIl est prévu que le projet touche plus de 25 900 bénéficiaires directs (11 400 filles, 6 700 garçons, 3 800 femmes, 4 000 hommes) dans la zone rurale occidentale et les districts de Kailahun en Sierra Leone, et dans les régions des Cascades et des Hauts-Bassins au Burkina Faso. Les principaux groupes sont les filles, les garçons, les femmes, les hommes, les chefs traditionnels et religieux, les groupes communautaires dirigés par des femmes et des filles, les organisations de la société civile, les prestataires de services, les acteurs gouvernementaux infranationaux, nationaux et régionaux.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Adolescentes
Population Ciblée Directement: 25,900
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) autonomisation des adolescentes et adolescents âgés entre 12 et 17 ans, incluant les plus marginalisés, à prendre des décisions éclairées concernant le mariage et la grossesse; 2) amélioration de l’environnement social pour les adolescentes et adolescents âgés entre 12 et 17 ans, incluant les plus marginalisés, à prendre des décisions éclairées concernant le mariage et la grossesse; 3) renforcement de l’environnement étatique pour l’accélération des actions en faveur de la réduction du mariage d’enfants, précoces et forcés et pour l’égalité des genres.

Résultats Obtenus


Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon