Renforcer les services de sage-femme au Soudan du Sud


Organisation Déclarante:UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population
Budget Total ($CAD):$ 50,500,000
Délai d’exécution: décembre 15, 2015 - décembre 15, 2020
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada
    • Gouvernement du Sud-Soudan - Ministère de la santé
  • ONGs

    • Amref Health Africa in Canada
    • La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC)

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Soudan du Sud - $ 50,500,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Systèmes de santé, formation & infrastructure (60 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (30 %)

Promotion de la santé & éducation (10 %)

Haut de la page

Description


Le Soudan du Sud compte parmi les pays affichant le plus haut taux de mortalité maternelle, néonatale et infantile au monde, en partie en raison du manque criant de fournisseurs de soins de santé qualifiés. En proposant des initiatives d’amélioration des capacités des sages-femmes et des autres fournisseurs de soins de santé, l’Association canadienne des sages-femmes (ACSF) et ses partenaires souhaitent réduire le nombre de mères et de nouveau-nés qui meurent au Soudan du Sud.

Le projet quinquennal Renforcer les services de sage-femme (RSSF) (phase 2), appuyé par Affaires mondiales Canada, est dirigé par le FNUAP en partenariat avec le ministère de la Santé du Soudan du Sud et l’Association canadienne des sages-femmes (ACSF). L’ACSF offrira son appui en encourageant le mentorat direct entre pairs et le partage de compétences techniques par les sages-femmes canadiennes actives ainsi que d’autres professionnels de la SMNE.

L’un des objectifs importants du projet est de renforcer la capacité des sages-femmes récemment diplômées exerçant partout au Soudan du Sud ainsi que d’accroître l’effectif national des sages-femmes. À l’heure actuelle, 15 sages-femmes du programme national de Volontaires des Nations Unies (VNU), toutes récemment diplômées, ont été déployées dans dix États du Soudan du Sud. L’ACSF jumellera chaque VNU avec une sage-femme canadienne nouvellement diplômée. On s’attend à ce que l’appui et le mentorat entre pairs à distance favorisent l’échange d’idées, de compétences et de connaissances et à ce que les capacités soient renforcées, tant au Canada qu’au Soudan du Sud.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Population Ciblée Directement: 354,560
Haut de la page

Extrants


1
1057
4
850
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Parmi les résultats intermédiaires escomptés de ce projet : 1) prestation améliorée d’une éducation sexospécifique de qualité et respectueuse de l’environnement aux fournisseurs de soins de santé du Soudan du Sud; 2) prestation renforcée de services de santé sexospécifiques et respectueux de l’environnement aux mères, aux nouveau-nés et aux enfants par des sages-femmes, des infirmières, des employés des cliniques et d’autres professionnels de la santé dans des établissements de santé ciblés du Soudan du Sud; 3) un environnement propice amélioré à l’échelle nationale et de l’état pour faciliter les pratiques relatives aux sages-femmes et à l’obstétrique au Soudan du Sud.

Ce projet fait partie de l’engagement du Canada à l’égard de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus en date de mars 2019 : 1) 45 infirmières et de 174 sages-femmes ont complété leur formation et obtenu leur diplôme; 2) des soins prénataux ont été prodigués à 235 500 et des soins néonataux, à 58 817 nouveau-nés, alors que 59 444 naissances ont été supervisées par un professionnel de la santé qualifié; 3) 1 057 séances de mentorat en ligne ont été offertes à des sages-femmes sud-soudanaises par des homologues canadiennes par l’intermédiaire de logiciels en ligne, de réseaux sociaux ou d’échanges de courriels; 4) un conseil intérimaire d’infirmières et de sages-femmes a été mis sur pied afin de réglementer leur profession au Soudan du Sud; 5) 4 centres à guichet unique fournissant de l’aide médicale, psychologique et légale aux victimes de violences fondées sur le genre en un seul lieu ont été créés, ce qui a permis d’offrir de l’aide à 580 victimes. Dans l’ensemble, le projet a contribué à élargir l’accessibilité aux services de sages-femmes et de santé génésique pour les femmes, a facilité l’accès à des programmes d’études de qualité en sage-femmerie et en soins infirmiers et a entraîné une réduction de la mortalité maternelle et infantile.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon