Santé et éducation à Cox’s Bazar


Organisation Déclarante:International Development Association
Budget Total ($CAD):$ 16,269,421
Délai d’exécution: juillet 30, 2018 - juillet 19, 2023
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


International Development Association

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Bangladesh - $ 16,269,421.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (10 %)

Promotion de la santé & éducation (10 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (10 %)

Soins de santé primaires (10 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (10 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Éducation (50 %)

Haut de la page

Description


L’afflux de plus de 700 000 Rohingyas du Myanmar au Bangladesh depuis août 2017 a porté le nombre total de Rohingyas déplacés à environ 1 million de personnes dans le district de Cox’s Bazar au Bangladesh. Cette population, qui comprend un grand nombre de femmes, d’enfants et d’autres groupes vulnérables, a d’importants besoins en matière de santé, de nutrition, de services à la population et de services de santé sexuelle et reproductive et droits connexes, et exerce une énorme pression sur un système de prestation de services déjà sous-financé. Il existe aussi un grand besoin d’éducation et de soutien à l’apprentissage de l’autonomie fonctionnelle pour les quelque 300 000 enfants et adolescents rohingyas, ainsi que des besoins en formation des enseignants, en activités psychosociales pour faire face aux chocs et aux traumatismes et en sensibilisation des enfants rohingyas, des adolescents et de leur famille à des questions telles que les droits des enfants, la violence sexuelle et la sécurité personnelle. L’afflux soudain de Rohingyas a également fait peser un fardeau sans précédent sur les communautés d’accueil (environ 1,3 million de personnes) qui étaient déjà parmi les plus pauvres du Bangladesh. Ce projet soutient les efforts déployés par le gouvernement du Bangladesh pour répondre aux besoins en matière de santé, de nutrition et d’éducation de base de la population déplacée rohingya de Cox’s Bazar. Grâce à un mécanisme de financement novateur, pour chaque dollar versé par le Canada, la Banque mondiale accorde cinq dollars de plus à l’appui des services de santé et d’éducation de base pour les Rohingyas. Le projet comporte deux volets : 1) une composante santé, qui permet aux Rohingyas déplacés, en particulier aux femmes et aux filles, d’accéder aux services de santé et de nutrition maternelle, néonatale, infantile, des enfants et juvénile, ainsi qu’aux soins de santé reproductive et au soutien à la planification familiale; et 2) une composante liée à l’éducation de base, qui donne aux enfants et adolescents rohingyas accès à une éducation de base dans un environnement sûr; des services psychosociaux destinés à les aider à se remettre des chocs et à prévenir leur exploitation, avec une attention spéciale accordée aux filles souvent victimes de violence sexuelle. Étant donné qu’il améliore les systèmes de prestation de services du gouvernement du Bangladesh à Cox’s Bazar, le projet profite également aux communautés hôtes touchées.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons
Description: Réfugiés
Population Ciblée Directement: 300,000
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés de ce projet sont les suivants : 1) prestation inclusive, efficace et équitable de services essentiels de santé, de nutrition et de services à la population qui répondent à différents besoins de la population déplacée rohingya, en particulier les femmes et les filles; et 2) accès accru à des possibilités d’apprentissage équitables dans un environnement sûr pour environ 300 000 enfants et jeunes Rohingyas déplacés âgés de 3 à 24 ans, en particulier les jeunes femmes, adolescents et jeunes filles.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon