Services obstétriques plus sécuritaires en Tanzanie rurale


Organisation Déclarante:Canadian Network for International Surgery
Budget Total ($CAD):$ 1,894,543
Délai d’exécution: décembre 1, 2011 - février 28, 2015
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Canadian Network for International Surgery

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international
    • Gouvernement de Tanzanie - Ministère de la santé et de la protection sociale
  • ONGs

    • Canadian Network for International Surgery
  • Universités et recherche

    • Bugando Medical Training School
    • Kilimanjaro Christian Medical Centre Medical Training School
    • Mbeya Medical Training School
    • Tanga Medical Training School

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Tanzanie - $ 1,894,543.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Soins de santé primaires (50 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (50 %)

Haut de la page

Description


Ce projet aide le ministère de la Santé de la Tanzanie à former 1 300 professionnels de la santé (qui ne sont pas des médecins) pour qu’ils puissent offrir des soins obstétricaux de meilleure qualité afin d’améliorer la santé des mères et des nouveau-nés. Le projet forme 96 instructeurs principaux, qui vont à leur tour former des formateurs dans les municipalités de Mbeya, de Tanga, de Moshi et de Mwanza. Dans les écoles de formation médicale appartenant au ministère de la Santé et financées par celui-ci, des employés de cliniques, des sages­femmes et des agents médicaux adjoints reçoivent une formation pour apprendre : i) à déterminer quelles sont les patientes qui ont besoin d’un aiguillage; ii) à offrir des soins obstétricaux d’urgence; iii) à exécuter des césariennes. Par conséquent, les compétences de 576 employés de cliniques, de 40 agents d’administration médicale et de 96 sages­femmes en matière de soins chirurgicaux et obstétricaux d’urgence devraient s’être améliorées, ce qui contribue directement à la diminution du taux de mortalité et de morbidité chez les mères et les nouveau­nés dans les régions rurales de la Tanzanie. Le Réseau canadien pour la chirurgie internationale (RCCI) réalise ce projet en partenariat avec le ministère de la Santé et du Développement social ainsi qu’avec les écoles de formation médicale KCMC (Kilimanjaro Christian Medical Centre), de Mbeya, de Tanga et de Bugando. Ce projet s’inscrit dans l’engagement du Canada en matière de santé des mères, des nouveau­nés et des enfants. La contribution maximale de l’ACDI pour ce projet comprend 10 000 $ pour des fins de suivi.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Description: Zone rurale
Population Ciblée Directement: 3,512
Haut de la page

Extrants


2409
267
836
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats cumulatifs obtenus à la fin du projet en août 2014 : i) le curriculum de quatre cours développé avec succès et revu annuellement par un comité de réseautage; ii) la formation de 2 409 agents médicaux adjoints, agent clinique et sages-femmes, en matière de compétences de bases et avancées en chirurgie et en obstétrique; iii) la formation de professionnels de la santé qui ne sont pas médecins, dont 93 % d’entre eux ont effectué des interventions chirurgicales obstétriques essentielles après avoir terminé le cours en matière de chirurgie obstétrique structurée; iv) pour des cas de post-partum graves, 66 % des agents médicaux adjoints formés ont démontré de meilleures connaissances pour traiter ces afflictions; v) en ce qui a trait à la chirurgie obstétrique, 80 % des agents médicaux adjoints formés ont amélioré leurs connaissances dans ce domaine; vi) la formation de 836 formateurs principaux aider au déroulement des cours; vii) la certification de 267 formateurs des formateurs. Dans l’ensemble, le projet a dépassé tous les objectifs, améliorant ainsi la capacité des travailleurs de la santé à prodiguer de meilleurs soins obstétriques aux mères et aux nouveau-nés.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon