Soutien institutionnel au Centre international de recherche sur les maladies diarrhéiques – phase II


Organisation Déclarante:International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh (icddr, b)
Budget Total ($CAD):$ 12,065,265
Délai d’exécution: décembre 4, 2007 - février 27, 2012
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh (icddr, b)

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Bangladesh - $ 12,065,265.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Promotion de la santé & éducation (20 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (20 %)

Soins de santé primaires (20 %)

Maladies infectieuses & transmissibles (10 %)

Nutrition (10 %)

Santé & droits sexuels (10 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (10 %)

Haut de la page

Description


Ce projet offre un soutien institutionnel au Centre international de recherche sur les maladies diarrhéiques du Bangladesh (ICDDR, B – institut international de recherche, de services et de formation à but non lucratif, de renommée internationale). Il contribue à la recherche dans le domaine de la santé pour lutter contre diverses maladies et à la prestation d’une formation et de services de santé publique adaptés aux besoins des pauvres, en particulier des femmes et des enfants. Le projet vise à accroître l’accès de ces personnes aux services en vue de réduire la mortalité maternelle et infantile et d’améliorer l’état nutritionnel des nourrissons. La recherche a pour objectif de déterminer l’interdépendance entre les maladies et la pauvreté, ainsi que d’élaborer des stratégies économiques destinées à prévenir, à traiter et à gérer les maladies.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


1
18
50
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus par le CIRMD (Bangladesh) avec le soutien du MAECD et d’autres donateurs internationaux jusqu’à la fin du projet (décembre 2011) : i) 1 547 001 patients ont été traités, principalement pour la diarrhée, mais aussi pour des infections respiratoires aiguës et d’autres maladies; ii) des services de santé maternelle et juvénile ont été fournis aux installations du CIRMD situées dans l’upazila Matlab (54 % des patients étaient de sexe féminin et 50 % avaient moins de cinq ans); iii) grâce à 50 protocoles de recherche, des changements dans les pratiques sanitaires ont vu le jour et 18 changements ont été porté à des politiques; iv) lors de la pandémie nationale de H1N1, le CIRMD a exercé une surveillance hebdomadaire dans les hôpitaux (sentinelle), ce qui a permis de recueillir des données qui ont été essentielles dans la révision des lignes directrices sur la préparation et les interventions en cas de pandémie nationale du gouvernement du Bangladesh; v) les recherches réalisées dans le cadre du projet ont aussi permis d’orienter les lignes directrices nationales en matière de gestion communautaire de la malnutrition aiguë et de gestion de la tuberculose chez les enfants, ainsi que d’orienter les lignes directrices nationales et les modules de formation sur les soins à apporter aux enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère; vi) le CIRMD a également envoyé des spécialistes pour aider les gouvernements du Zimbabwe, du Pakistan et d’Haïti à lutter contre le choléra et à en gérer les effets, en réponse aux demandes du Réseau mondial d’alerte et d’action en cas d’épidémie de l’Organisation mondiale de la santé. Le projet a contribué au renforcement et au développement de la capacité du CIRMD à réaliser des recherches médicales et à offrir des services cliniques aux pauvres (en particulier aux femmes et aux enfants) ainsi qu’au renforcement de la capacité institutionnelle.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon