Soutien institutionnel au Centre international de recherche sur les maladies diarrhéiques–phase III


Organisation Déclarante:International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh (icddr, b)
Budget Total ($CAD):$ 20,000,000
Délai d’exécution: mars 27, 2012 - juin 30, 2017
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


International Centre for Diarrhoeal Disease Research, Bangladesh (icddr, b)

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Bangladesh - $ 20,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Promotion de la santé & éducation (25 %)

Maladies infectieuses & transmissibles (20 %)

Soins de santé primaires (20 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (18 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (10 %)

Nutrition (5 %)

Santé & droits sexuels (2 %)

Haut de la page

Description


Cette contribution représente le soutien institutionnel à long terme du Canada au Centre international de recherche sur les maladies diarrhéiques du Bangladesh (CIRMD – Bangladesh), un institut international de recherche, de services et de formation dans le secteur de la santé à but non lucratif. Le CIRMD utilise ces fonds, ainsi que ceux octroyés par d’autres donateurs, pour mener à bien son mandat. Le CIRMD a pour mandat d’offrir gratuitement des soins de santé de qualité aux personnes démunies du Bangladesh, y compris des services de santé maternelle et infantile et un traitement des maladies diarrhéiques, entre autres. En outre, il soutient les activités de recherche qui sont conçues pour générer les données probantes nécessaires à l’élaboration de politiques et de pratiques destinées à régler d’importants problèmes de santé au Bangladesh et dans d’autres pays. Le soutien du Canada contribue à faire en sorte que le CIRMD offre aux pauvres une éducation dans le domaine de la santé et des soins de santé efficaces, fondés sur des données probantes et tenant compte des sexospécificités. Il fait aussi en sorte que le CIRMD puisse continuer de réaliser d’importants travaux de recherche en santé qui débouchent sur des politiques pouvant aider à améliorer la santé et réduire le taux de pauvreté au Bangladesh. Le soutien institutionnel du Canada aide aussi à renforcer les systèmes de gestion et à accroître la viabilité du CIRMD.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Parmi les résultats intermédiaires escomptés de ce projet : 1) une utilisation accrue des données générées par le Centre international de recherche sur les maladies diarrhéiques (CIRMD – Bangladesh) en matière de politiques et de pratiques liées à la santé publique, en particulier celles qui concernent les problèmes de santé auxquels les personnes pauvres et vulnérables doivent faire face; 2) des soins de santé et une éducation dans le domaine de la santé plus efficaces, fondés sur des données probantes et tenant compte des sexospécificités offerts aux femmes, aux hommes, aux filles et aux garçons du Bangladesh par les hôpitaux du CIRMD et par des installations de traitement faisant de la recherche qui y sont associées; 3) une meilleure gestion et une viabilité accrue du CIRMD – Bangladesh.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mai 2014 par le CIRMD avec le soutien du gouvernement du Canada et d’autres donateurs internationaux : 1) traitement de 389 258 patients (55 % d’entre eux avaient moins de cinq ans) dans les trois hôpitaux du CIRMD; 2) fourniture de services de santé à 203 792 personnes dans trois sous-centres, 41 cliniques fixes et deux centres communautaires de traitement contre la diarrhée dans le Matlab; 3) prévention de 108 822 décès (d’après les estimations du CIRMD); 4) participation à une analyse importante sur le fardeau mondial des infections aiguës sévères des voies respiratoires inférieures chez les jeunes enfants, ce qui fait que le Bangladesh a été l’un des deux endroits choisis dans le cadre d’un projet pilote visant à déterminer l’incidence et la prévalence de la pneumonie, de la diarrhée et de la fièvre chez les enfants de moins de cinq ans; 5) publication d’une enquête nationale sur les mariages d’enfants au Bangladesh, dans laquelle on fait état de taux alarmants à cet égard (64 % des femmes âgées de 20 à 24 étaient mariées avant leur 18e anniversaire) et où l’on mène d’autres recherches sur les origines de cette pratique; 6) élaboration d’une série de mesures qui contribuent dans les faits à réduire considérablement le nombre de décès chez les mères, avant, pendant et après l’accouchement, et collaboration étroite avec le gouvernement afin que le système national de santé du Bangladesh adopte cette approche.

Ces résultats ont contribué à faire en sorte que les gens aient accès gratuitement à des soins de santé de qualité, y compris des services relatifs à la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants et des traitements contre la diarrhée et d’autres maladies, et à l’élaboration de politiques et de pratiques pour régler d’importants problèmes de santé au Bangladesh et dans d’autres pays.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon