Déclaration des dirigeants du G20

Points saillants pour les membres du CanSFE et du secteur du développement international

Le Sommet du G20 a été tenu virtuellement sous la présidence de l’Arabie saoudite les 21 et 22 novembre 2020. Dans leur déclaration officielle, les dirigeants du G20 disent demeurer unis « dans notre conviction qu’une action mondiale concertée, la solidarité et la coopération multilatérale sont aujourd’hui plus que jamais nécessaires ».

Le Partenariat canadien pour la santé des femmes et des enfants (CanSFE) salue les engagements réitérés des dirigeants du G20 à intégrer l’avancement de la santé et des droits des femmes et des filles partout dans le monde aux efforts pour combattre la pandémie de COVID-19. 

Points saillants de la Déclaration des dirigeants du G20 de 2020 :

Santé

  • Nous restons déterminés à soutenir tous les pays en développement et les pays les moins avancés pendant qu’ils font face aux répercussions sanitaires, économiques et sociales de la COVID-19, qui sont étroitement liées entre elles. Nous reconnaissons par ailleurs les défis propres à l’Afrique et aux petits États insulaires en développement. [#2]
  • Nous appuyons pleinement tous les efforts de collaboration, en particulier ceux qui ont trait au Dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT) et son mécanisme COVAX ainsi qu’à la mise en commun volontaire de la propriété intellectuelle. [#3]
  • Pour parvenir à une couverture sanitaire universelle, il est essentiel d’avoir en place des systèmes de santé efficaces, inclusifs, résilients et fondés sur des valeurs. Nous réitérons donc qu’il est important de financer les efforts liés à la couverture sanitaire universelle dans les pays en développement. [#11]
  • Nous nous engageons à faire avancer les mesures mondiales de préparation, de prévention, de détection et de réponse liées à la pandémie. Nous réitérons notre engagement à adopter intégralement le Règlement sanitaire international (RSI 2005), à améliorer sa mise en œuvre, notamment en soutenant les pays dans le besoin à cet égard, et à partager de manière continuelle des données et de l’information opportunes, transparentes et normalisées. [#10]

Égalité des genres

  • Cette crise continue d’avoir des impacts économiques et sociaux disproportionnés sur les segments les plus vulnérables de la société, ce qui renforce la nécessité d’améliorer l’accès aux possibilités pour tous. [#23]
  • Comme de nombreuses femmes ont été touchées de manière disproportionnée par la crise, nous nous efforcerons de faire en sorte que la pandémie n’aggrave pas les inégalités entre les sexes et ne compromette pas les progrès réalisés au cours des dernières décennies. Conformément aux déclarations, aux processus et aux appels à l’action des Nations Unies en faveur de l’autonomisation des femmes et des filles, nous réaffirmons l’importance de l’autonomisation des femmes et des filles en tant que question transversale touchant tous les aspects de nos politiques et nous reconnaissons que les femmes sont un facteur essentiel de la croissance économique. Nous continuerons à promouvoir l’égalité des sexes, à combattre les stéréotypes, à réduire les écarts de rémunération et à nous attaquer à la répartition inégale du travail non rémunéré et des responsabilités de soins entre les hommes et les femmes. [#25]
  • Nous avons pris des mesures afin d’atténuer les répercussions de la pandémie de COVID-19 sur l’éducation. Nous insistons sur l’importance de poursuivre l’éducation en période de crise et de mettre en œuvre des mesures pour assurer un apprentissage en personne sûr ainsi qu’un apprentissage et un enseignement à distance ou mixte, selon les besoins, qui sont efficaces et de qualité. [#26]

Développement durable

  • En misant sur notre interconnexion, nous réduirons les vulnérabilités révélées par cette crise, nous prendrons les mesures nécessaires pour revenir en force et nous veillerons à ce que les prochaines générations soient en meilleure sécurité que nous. [#9]
  • L’impact social et économique de la pandémie rend encore plus urgente l’accélération des efforts pour mettre fin à la pauvreté et s’attaquer aux inégalités, ainsi que la nécessité de veiller à ce que personne ne soit laissé pour compte…Nous restons résolus à jouer un rôle de premier plan pour contribuer à la mise en œuvre en temps voulu du Programme de développement durable d’ici 2030 et le Programme d’action d’Addis-Abeba. [#22]
  • Nous sommes déterminés à aider les pays africains à surmonter la crise, notamment en explorant des options de financement plus durables pour la croissance en Afrique. [#22]
  • Parmi les défis les plus pressants de notre époque, notons les suivants : prévenir la dégradation environnementale ; conserver, utiliser de façon durable et rétablir la biodiversité ; protéger les océans ; promouvoir la qualité de l’air et de l’eau ; intervenir en cas de catastrophe naturelle et de phénomène météorologique extrême ; et lutter contre les changements climatiques. [#29]

Lisez le texte complet de la Déclaration ici.

Published:

novembre 24, 2020


Auteur:

CanWaCH


Catégories:


Partager cette publication:


Icon