Le déploiement de la vaccination au Kenya : les agentes de santé communautaire

Série en deux volets sur la livraison et la distribution des vaccins. Lisez l’autre article ici.

Rose Obongo
Rose Obongo

En tant qu’agente de santé communautaire (ASC) bénévole près de Kisumu, au Kenya, Rose Obongo fait partie des piliers du système de santé. Les ASC travaillent étroitement avec les agences gouvernementales et non gouvernementales depuis des décennies à renforcer la santé communautaire. Rose joue un rôle de première ligne crucial dans le déploiement du vaccin contre la COVID-19 au sein de sa communauté. Pour en savoir plus, lisez la suite.

Les ASC – qui sont en majorité des femmes – font le pont entre les membres des communautés et d’importants services et renseignements en matière de santé. Leur succès repose essentiellement sur le fait qu’elles inspirent la confiance en étant elles-mêmes des membres de la communauté. 

Rose a été nommée dans ses fonctions par ses voisines lors d’une assemblée communautaire appelée baraza il y a près de dix ans. Depuis, elle rend visite à des centaines de familles chaque mois pour veiller à ce que tous les membres soient en santé et disposent de l’information sur les services de santé à leur disposition pour les aider à prospérer. 

« Il y a beaucoup de choses qui se passent dans les maisons que le personnel travaillant dans les centres de santé ignore », dit Rose. En leur rendant visite à intervalles réguliers, elle gagne la confiance des membres de la communauté et peut ainsi comprendre leurs besoins en matière de santé et les diriger vers les services appropriés. Comment y arrive-t-elle? « Je sympathise, me lie d’amitié avec eux. J’ai des échanges profonds avec eux et je m’intéresse réellement à ce qu’ils vivent. » 

Les relations empreintes de confiance et de respect mutuels que Rose établit avec les membres de la communauté lui confèrent une position privilégiée pour leur communiquer des informations délicates tout en veillant à ce qu’ils soient à l’aise d’aller chercher les soins à leur disposition. 

L’une des principales fonctions des ASC est de faire en sorte que les enfants reçoivent les vaccins usuels qui les protègent contre des maladies comme la rougeole ou la polio. Ils vérifient les carnets de vaccination pour s’assurer que tous les membres de la famille sont vaccinés, aidant ainsi à prévenir les éclosions et à réduire les maladies évitables et les décès. Quand elle rencontre un enfant dont le carnet de vaccination n’est pas à jour, elle accompagne volontiers la mère et l’enfant à la clinique et tout au long du processus de vaccination. 

Alors qu’un cas de polio était détecté dans une région voisine récemment, les agentes et agents de santé communautaire ont concerté leurs efforts dans le cadre d’une vaste campagne d’éducation du public. Celle-ci comportait d’une part la diffusion de messages à la radio et, d’autre part, la visite des ASC dans les familles pour vérifier les carnets de vaccination, accompagner les gens dans des centres de vaccination au besoin, et transmettre de l’information fiable sur la polio pour en enrayer la propagation et prévenir une éclosion. 

Cette solide expertise en déploiement de la vaccination existe déjà un peu partout dans le monde. Toutefois, moins de 2 % des doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées en Afrique. Outre les problèmes d’approvisionnement, des obstacles persistants entravent l’acheminement efficace des vaccins jusqu’aux communautés rurales. Par exemple, des difficultés dans les chaînes d’approvisionnement et la chaîne du froid empêchent l’entreposage et la livraison des vaccins en toute sécurité là où ils doivent être livrés, tandis que le manque d’information fondé sur des données probantes suscite chez les gens une hésitation à se faire vacciner.

Selon CARE Canada, pour chaque dollar investi dans des doses de vaccin, 5 dollars doivent être consacrés en amont de la livraison des vaccins dans les communautés, notamment à la formation, à l’équipement et au soutien du personnel de la santé, et au renforcement des chaînes d’approvisionnement et des systèmes de santé pour faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte. 

L’investissement du Canada dans la livraison de vaccins contre la COVID-19 à plus de gens et plus rapidement sauve des vies maintenant et en sauvera encore. Une distribution rapide et plus étendue des vaccins ralentira la propagation des variants et permettra le renforcement des systèmes de santé de sorte que les pays seront mieux en mesure d’affronter les éventuelles pandémies et d’assurer la vaccination usuelle au-delà de la crise actuelle. 

Alors que le Kenya attend un plus grand déploiement des vaccins contre la COVID-19, Rose reçoit beaucoup de questions à ce sujet et constate avec joie un grand intérêt pour la vaccination au sein de sa communauté. Quand quelqu’un exprime des préoccupations ou des hésitations au sujet du vaccin, Rose confie fièrement qu’elle a reçu une première dose du vaccin AstraZeneca, et explique les légers effets secondaires qu’elle a ressentis et la façon de les soulager. Selon une étude mondiale, la confiance des gens envers le personnel de la santé est l’un des facteurs les plus importants pour améliorer l’utilisation du vaccin, au-delà même de l’opinion de la famille, des amis ou d’autres sources non médicales.

Grâce aux relations étroites qu’elle a établies dans la communauté au fil de ses années de service, Rose a gagné la confiance des gens. Ils l’écoutent et sont beaucoup plus susceptibles de vouloir se faire vacciner dès qu’ils le pourront. Le bien-être de sa communauté lui tient profondément à cœur et elle a hâte que de plus importantes quantités de vaccins contre la COVID-19 leur parviennent. Les agentes et agents de santé communautaire bénévoles sont un lien essentiel entre les communautés et les systèmes de santé, et un maillon déterminant entre le vaccin et les communautés rurales et isolées. 

Pour en savoir plus au sujet du déploiement du vaccin, à partir de sa fabrication jusqu’à son arrivée dans les régions rurales et éloignées comme celle de Rose, lisez ce billet de blogue!

Published:

avril 23, 2021


Catégories:


Partager cette publication:


Icon