« Être présent » avec le CanSFE pendant la journée Bell Cause pour la cause, et après celle-ci

Les effets de la COVID-19 vont au-delà de notre santé physique. L’isolement, la solitude et la peur que nous vivons depuis maintenant près d’un an causent une des pires crises de santé mentale de notre époque.

En toute honnêteté, la santé mentale n’a pas été suffisamment abordée avant la pandémie. D’après les données de l’Explorateur de projets du CanSFE, la santé mentale a été le deuxième enjeu le moins abordé en santé mondiale dans la dernière décennie.

À l’échelle mondiale, le suicide est la première cause de décès chez les jeunes, la dépression est une des plus importantes causes d’incapacité et la crise des opioïdes est responsable du décès de plus de 750 000 personnes par année. Et ce ne sont que quelques-uns des nombreux enjeux de santé mentale auxquels nous faisons face.

Malgré tout, même ici, au Canada, les obstacles au traitement – le coût, la stigmatisation, le temps d’attente, etc. – empêchent les individus d’obtenir le soutien dont ils ont besoin.

Aujourd’hui, c’est la journée Bell Cause pour la cause et notre thème est « Être présent ». Pour nous, cela signifie être présent tout au long de l’année. Voilà pourquoi à partir de maintenant, le CanSFE s’engage à faire de la santé mentale une priorité, et nous vous demandons d’en faire autant. Engagez-vous à être présents avec nous.

Le mercredi 10 mars, à 13 h, HNE, le CanSFE tiendra une table ronde sur la santé mentale dans un contexte mondial. Animée par nulle autre que Julia Anderson, PDG du CanSFE, la table ronde réunira un groupe de spécialistes pour parler de santé mentale à l’échelle mondiale.

Pour en savoir plus et recevoir les mises à jour sur cette table ronde, veuillez RSVP ici.

Il est temps que notre secteur s’engage dans une action collective. #ÊtrePésent

Published:

janvier 28, 2021


Catégories:


Partager cette publication:


Icon