Voix et leadership des femmes – Haïti


Organisation Déclarante:CECI
Budget Total ($CAD):$ 8,124,371
Délai d’exécution: novembre 9, 2018 - décembre 31, 2023
Statut: Actif
Coordonnées: Dracuse Edithe Mathieu JOSEPH
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


CECI

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada
    • Gouvernement d'Haïti - Ministère de la condition féminine et de droits des femmes
  • ONGs

    • Asosyasyon Fanm Soley Dayiti (AFASDA)
    • Fanm Deside
    • Kay fanm
    • Kodinasyon Fanm Sid (KOFASID)
    • Solidarite Fanm Ayisien (SOFA)

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (98.26%)
  • ONGs

    • CECI (1.74%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Haïti - $ 8,124,371.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Autre (25 %)

Droits de la personne, plaidoyer & mobilisation du public (25 %)

Violence sexuelle & sexiste (25 %)

Égalité des genres (25 %)

Haut de la page

Description


Suite au tremblement de terre du 12 janvier 2010, le mouvement féministe haïtien s’est trouvé affaibli à cause de la perte de nombre de ses leaders. Le financement aux organisations féminines/féministes de la société civile, qui avait connu un essor dans le contexte post-urgence, a de plus considérablement diminué au cours des dernières années. Les organisations de femmes font donc face à des défis financiers et organisationnels majeurs qui affectent leur travail en faveur des droits des femmes et des filles et de l’égalité entre les femmes et les hommes en Haïti.

Le projet « Pou Fanm Pi Djanm » vise à apporter une réponse aux défis auxquels sont confrontées les organisations de femmes de la société civile en leur apportant son appui pour renforcer leurs capacités techniques et financières.
L’objectif du projet est de renforcer les capacités et activités des organisations, des réseaux et du mouvement de femmes en Haïti afin de permettre aux femmes et aux filles de mieux exercer leurs droits et faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes.

Le projet accompagne plus de 30 organisations de femmes de la société civile œuvrant pour les droits des femmes et des filles, dont 6 organisations à portée nationale et 24 organisations de femmes locales. Cet accompagnement leur permettra de renforcer leur structure organisationnelle, d’être plus autonome financièrement, d’offrir des services de meilleure qualité à une plus grande portion de la population, principalement les femmes et les filles et d’engager un dialogue constructif avec les instances étatiques pour améliorer l’environnement juridique et légal pour une meilleure protection des droits des femmes.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Enfants, filles Personnes âgées, femmes
Description: Autre Communautés LGBTQ2I Personnes handicapées Zone rurale Zone urbaine Plus de 30 OSC feminines/feministes1Organisations feminines/feministes de la société civile.
Population Ciblée Directement: 3,000
Population Ciblée Indirectement: 130,000
Haut de la page

Extrants


Appui technique et financier
Initiatives conjointes de plaidoyer
Plans de renforcement de capacites
Rapports d'auto-diagnostic accompagné
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Amélioration de la gestion et de la viabilité des organisations locales de femmes en Haiti, en particulier des organisations représentant des femmes et des filles vulnérables et marginalisées. Pour atteindre ce resultat le projet compte travailler avec 30 OSC féminines/feministes en vue de réaliser leurs auto-diagnostic accompagnés et identifier les actions capables de les renforcer à travers un plan de renforcement de capacités qui sera financé partiellement ou totalement par VLF.

Amélioration des programmes et de la prestation de services de qualite des organisations locales de femmes pour faire progresser l’egalite entre les sexes en Haiti. En fonction des besoins identifies dans leurs plans de renforcement de capacites, les organisations locales de femmes recevront le support technique et financier de VLF en vue de renforcer les services qu’elles offrent ainsi que leurs programmes internes.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


Indicateurs liés à la SDSR
  • # de femmes et de filles, d’hommes et de garçons, démontrant une attitude positive vis-à-vis l'élimination de la violence sexuelle et basée sur le genre
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon