Le CANSFE Répond à la Déclaration des Dirigeants du G7

Le Réseau canadien sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants applaudit l’engagement de la Déclaration des dirigeants Sommet du G7 2015 à mettre fin aux décès infantiles évitables et à améliorer la santé des femmes. Il salue également le renouvellement de la Stratégie mondiale pour la santé de la femme, de l’enfant et de l’adolescent. Le rassemblement mondial, qui a réuni les dirigeants des sept pays les plus industrialisés dans le monde, incluant le Canada, s’est déroulé du 7 au 8 juin à Elmau, en Allemagne.

« Nous savons qu’il faut de l’argent pour faire des progrès en SMNE. C’est pourquoi nous sommes heureux de voir que la Déclaration met l’accent sur un financement adéquat des organismes liés à la santé, dont Gavi et Le fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme», souligne Helen Scott, directrice générale du Réseau canadien sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

« Nous connaissons également la différence que nos partenaires canadiens font avec les dollars qui proviennent de l’aide canadienne. Nous sommes donc reconnaissants envers l’affirmation de la Déclaration sur l’importance de l’aide publique au développement comme outil essentiel pour obtenir des résultats en développement, » ajoute Mme Scott.

« Nous sommes également ravis de voir que l’accent est mis sur les femmes, sur les droits liés à la santé et sur l’importance du renforcement des systèmes de santé. Il n’y a aucun doute que c’est à travers ces investissements que nous ferons des progrès tangibles dans l’amélioration de la santé des femmes et des enfants. »

Nous sommes reconnaissants envers l’approche du G7 qui ne laisse personne derrière. Nous encourageons ces dirigeants à maintenir cet engagement lorsque viendra le temps de mesurer les progrès réalisés. Nous aimerions qu’un appui soit donné pour la mise à niveau de la cueillette des statistiques ventilées de l’état civil et des indicateurs pondérés, et ce afin de refléter le progrès réalisé quant aux personnes les plus difficiles à atteindre. Nous croyons que les objectifs devraient être considérés comme « atteints » seulement s’ils sont réalisés pour tous les revenus et les groupes sociaux pertinents. C’est en incluant toutes les femmes et tous les enfants, même ceux qui sont les plus difficiles à atteindre, que nous réussirons à réaliser pour tous, la meilleure qualité de vie possible.

– 30 –

Le Réseau canadien sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants est une collaboration de plus de 80 organismes qui travaillent pour sauver la vie des femmes et des enfants les plus vulnérables dans plus de 1 000 communautés dans le monde. Pour plus d’information au sujet du Réseau, visitez le http://www.cansfe.ca/.

Pour de plus amples renseignements, les médias devraient contacter :                                                 Irene Whittaker-Cumming : 647-648-6219   

Published:

juin 9, 2016


Auteur:

CanWaCH


Catégories:


Partager cette publication:


Icon