Initiative de recherche sur la violence fondée sur le genre

Contexte

Bien que la violence puisse toucher tout le monde, certaines populations sont plus susceptibles de subir la violence fondée sur le genre ou de faire face à des obstacles accrus pour accéder à la justice et aux services, notamment les femmes, mais spécialement les jeunes femmes et les filles; les femmes et les filles autochtones; les femmes vivant dans les collectivités nordiques, rurales et éloignées; les femmes nouvellement arrivées au Canada; les femmes vivant avec un handicap et les communautés LGBTQ2+. L’intersection de deux ou plusieurs caractéristiques ci-dessus pourrait aggraver le risque et la vulnérabilité à la violence.

La recherche en sciences sociales et humaines est essentielle pour comprendre et contrer les effets négatifs de la violence fondée sur genre, qui peut avoir des répercussions sur tous les domaines de la santé. La violence fondée sur le genre peut également avoir des effets sociaux et économiques qui peuvent s’étendre sur des générations et entraîner des cycles de violence au sein des familles et parfois dans des communautés entières. La violence fondée sur le genre ne se limite pas à la violence physique et elle peut comprendre des mots, actions ou tentatives d’action visant à dégrader, contrôler, humilier, intimider, contraindre, priver, menacer ou blesser une autre personne. La violence fondée sur le genre peut prendre de nombreuses formes, notamment physique, sexuelle, sociétale, psychologique, numérique, émotionnelle et économique. La négligence, la discrimination et le harcèlement peuvent également être des formes de violence fondée sur le genre.

But

L’Initiative de recherche sur la violence fondée sur le genre est une initiative conjointe de Femmes et Égalité des genres Canada (FEGC) et du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). FEGC investira jusqu’à 2 500 000 $ et le CRSH jusqu’à 1 000 000 $ sur quatre ans pour cofinancer des projets de recherche portant sur la violence fondée sur le genre. Le but de cette initiative est de soutenir les chercheures et chercheurs universitaires, en partenariat avec d’autres organismes communautaires axés sur la recherche ancrée dans les collectivités, pour faire progresser les connaissances et analyser les causes et la persistance de la violence fondée sur le genre au Canada. Cette recherche pourrait porter sur les méthodes de prévention, l’accès à la justice et les services de soutien aux victimes et aux personnes survivantes.

La recherche sur les expériences uniques des victimes et des personnes survivantes de la violence fondée sur le genre et sur les effets de cette violence aux niveaux de la personne et de la société doit être fondée sur l’expérience vécue des communautés touchées et inclure la co-production de connaissances avec les organismes communautaires. Les chercheures et chercheurs doivent mener leurs recherches dans une optique intersectionnelle, ce qui permettra de mieux comprendre comment la violence fondée sur le genre est vécue par différentes collectivités et populations selon (mais sans s’y limiter) l’identité ou l’expression de genre, l’orientation sexuelle, la race ou l’ethnicité, l’identité autochtone, l’âge, le handicap et/ou l’emplacement géographique. Conformément aux principes et aux orientations stratégiques établis dans l’Énoncé de principes en matière de recherche autochtone du CRSH et dans le plan stratégique des organismes subventionnaires fédéraux Établir de nouvelles orientations à l’appui de la recherche et de la formation en recherche autochtone au Canada 2019-2022, cette initiative encourage les projets de recherche menés par des chercheures et chercheurs métis, inuits et des Premières Nations pour répondre aux priorités communautaires.

Objectifs

L’Initiative de recherche sur la violence fondée sur le genre accordera environ cinq subventions à des partenariats de recherche officiels de quatre ans entre un établissement d’enseignement postsecondaire et au moins un organisme partenaire des secteurs sans but lucratif, public ou privé, afin de favoriser la production conjointe de nouvelles connaissances, le renforcement des capacités et la mobilisation des connaissances sur des enjeux cruciaux liés à la violence fondée sur le genre au Canada. Les subventions de partenariat serviront de pôles pour les activités de recherche intersectionnelles, collaboratives et axées sur les défis et la mobilisation des connaissances, ainsi que pour l’incubation de nouveaux partenariats de recherche.

Valeur et durée

La valeur annuelle des subventions offertes dans le cadre de l’Initiative de recherche sur la violence fondée jusqu’à 100 000 $ pour la première année et jusqu’à 200 000 $ par année pour les trois années suivantes, donc une valeur maximale de jusqu’à 700 000 $ pour quatre ans. Une prolongation automatique d’un an sans financement additionnel est possible dans le cadre de cette initiative conjointe.

Pour en savoir plus, cliquez Initiative de recherche sur la violence fondée sur le genre – Femmes et Égalité des genres Canada



How to Apply:

Présentation des demandes : Application et Instructions

Les candidates et candidats doivent remplir le formulaire de demande en suivant les instructions qui l’accompagnent. Les demandes doivent être soumises électroniquement par l’une ou l’un des responsables des subventions de recherche autorisés de l’établissement d’accueil (ou une personne occupant un poste équivalent).

Les candidates et candidats qui ont besoin d’aide pour préparer leur demande doivent communiquer avec le CRSH bien avant la date limite fixée pour la présentation de la demande.

Published:

août 19, 2022


Catégories:

Demande de financement

Endroit:

Canada


Partager cette publication:


Icon