Accélérer la réduction de la mortalité maternelle et infantile


Organisation Déclarante:UNICEF
Budget Total ($CAD):$ 21,000,000
Délai d’exécution: mars 21, 2011 - juillet 31, 2015
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNICEF

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international
    • Gouvernement du Nigéria
  • Multilatéral

    • OMS - Organisation mondiale de la Santé
    • UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Nigéria - $ 21,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Soins de santé primaires (45 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (35 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (10 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droit, gouvernance & politique publique (10 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à accélérer la réduction de la mortalité maternelle, néonatale et infantile dans 15 États et le territoire de la capitale fédérale du Nigéria. Il est conçu pour renforcer la prestation de services de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants grâce à des interventions basées sur des preuves et tenant compte des sexospécificités, à l’aide des structures communautaires et sanitaires existantes dans les États ciblés. Il apporte également un soutien à l’achat et la distribution d’équipements tels que des appareils de réanimation de nouveau-nés, des trousses de dépistage du VIH, de l’équipement de communication et des fournitures de santé reproductive pour couvrir 60 % des besoins annuels de ces États. Enfin, le projet fournit un appui technique et financier pour renforcer les compétences des travailleurs de la santé – sages-femmes, médecins et travailleurs de santé communautaire – en mettant à jour les lignes directrices de formation du Plan de service des sages-femmes, du Programme des travailleurs de santé communautaire et des médecins œuvrant au sein du corps de la jeunesse du Nigéria. Le projet s’inscrit dans le cadre de la Stratégie intégrée en santé maternelle, néonatale et infantile du gouvernement du Nigéria. Le projet est réalisé par UNICEF, en collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA). Ce projet fait partie de l’engagement du Canada à l’égard de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Description: Zone rurale Zone urbaine
Population Ciblée Directement: 1,103,689
Haut de la page

Extrants


1611
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2013 : former 1 611 travailleurs de la santé à fournir de l’information et des services de santé des mères et des enfants, y compris : 1) former 248 sages-femmes et personnes-ressources communautaires pour fournir des soins prénatals et postnatals qualifiés à environ 100 000 femmes enceintes et leurs nouveau-nés; 2) former et équiper 280 agents de santé communautaires pour fournir des soins aux nouveau-nés dans les communautés; 3) former 60 fournisseurs de soins de santé et 30 personnes atteintes du VIH pour fournir des services de prévention de la transmission du VIH d’une mère à son enfant à quelque 3 000 nourrissons exposés au VIH; 4) former 71 travailleurs de la santé sur la gestion intégrée des maladies infantiles, une approche intégrée, préventive et curative à la santé des enfants, mise en œuvre par les familles, les collectivités et les centres de santé. Une protection contre les grossesses non désirées a été offerte à plus de 1 million de couples, ce qui a contribué à prévenir plus de 200 000 grossesses et plus de 1 000 femmes enceintes de mourir pendant l’accouchement. De plus, la transmission de données relatives aux services de santé du niveau des États au niveau national a été améliorée.

Enfin, les partenaires de mise en œuvre (l’UNICEF, l’OMS et le FNUAP), en coordination avec d’autres partenaires de développement, ont assisté le gouvernement du Nigéria dans l’organisation de Semaines de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants dont les résultats (jusqu’en mars 2013) comprennent les suivants : 1) aider à fournir des services de santé maternelle essentiels à plus de 4 millions de femmes enceintes (moustiquaires imprégnées d’insecticide, médicaments antipaludéens et éducation sanitaire) et à atteindre plus de 23 millions d’enfants de moins de cinq ans avec les interventions de sauvetage essentielles (y compris les suppléments de vitamine A, des comprimés pour la vermifugation et un soutien nutritionnel); 2) atteindre plus de 3 millions de soignants avec une formation sur la prévention des principales maladies qui affectent les mères et les enfants (l’utilisation des moustiquaires traités avec de l’insecticide, l’utilisation de solutions orales de réhydratation pour traiter la diarrhée, l’immunisation, le lavage des mains, les soins prénatals et la prévention de la transmission du VIH d’une mère à son enfant); 3) informer environ 3,5 millions de femmes et d’hommes sur les obstacles fondés sur le sexe relatifs à l’accès aux services de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants; 4) mobiliser un financement supplémentaire de 11 millions de dollars américains pour l’achat de produits contraceptifs.

Ces résultats ont contribué à renforcer les systèmes de soins de santé primaires offrant des services de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants de qualité et sensibles à la spécificité des sexes, ainsi qu’à accroître la demande, par les collectivités, pour ces services.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon