Accélérer les efforts pour améliorer la santé des mères et des enfants dans la region de Simiyu


Organisation Déclarante:Amref Health Africa in Tanzania
Budget Total ($CAD):$ 13,017,308
Délai d’exécution: novembre 1, 2011 - mars 31, 2015
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Amref Health Africa in Tanzania

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international
    • Gouvernement de Tanzanie - Ministère de la santé et de la protection sociale

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Tanzanie - $ 13,017,308.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Systèmes de santé, formation & infrastructure (50 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (20 %)

Soins de santé primaires (10 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droit, gouvernance & politique publique (20 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à améliorer les services de santé offerts aux mères, aux nouveau-nés et aux jeunes enfants dans les cinq districts de la région de Simiyu, en Tanzanie. Il est conçu pour renforcer les systèmes de santé existants et autonomiser les membres des collectivités, en particulier les femmes, afin qu’elles puissent demander les soins de santé dont elles ont besoin, faire des choix qui favorisent une bonne santé et participer à la gestion des services de santé locaux. Les activités prévues comprennent entre autres la fourniture d’équipement aux centres de santé et aux hôpitaux des districts ainsi que la rénovation ce ceux-ci, la prestation d’une formation aux représentants des administrations locales afin de les aider à mieux gérer et prioriser les services de santé destinés aux mères et aux enfants, et la prestation, aux travailleurs de la santé, d’une formation axée sur l’égalité entre les sexes et les problèmes de santé publique. Le projet appuie également les activités d’engagement communautaire qui aident les collectivités locales à prendre davantage conscience des enjeux liés à la santé des femmes et des enfants et à l’égalité entre les sexes. Il offre aux travailleurs de la santé communautaires des outils essentiels pour qu’ils puissent soigner des femmes et des enfants ainsi que de la formation sur les compétences pouvant sauver des vies à domicile, la planification des naissances, le traitement des maladies infantiles et la mobilisation des hommes pour qu’ils favorisent la santé des femmes et des enfants dans leur collectivité. Ce projet devrait permettre d’aider directement 108 000 femmes enceintes, 20 000 nouveau-nés et 114 000 enfants de moins de cinq ans, et d’aider indirectement 400 000 femmes additionnelles et leurs familles. La Fondation pour la médecine et la recherche en Afrique (AMREF) travaille en partenariat avec le gouvernement de la Tanzanie, le ministère de la Santé et de la Sécurité sociale et les autorités gouvernementales locales pour mettre en œuvre le projet. Ce projet fait partie de l’engagement du Canada à l’égard de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Population Ciblée Directement: 242,000
Population Ciblée Indirectement: 400,000
Haut de la page

Extrants


3924
838
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Les résultats obtenus à la fin du projet en mars 2015 comprennent: (1) les naissances qui ont lieu dans un établissement avec une sage-femme qualifiée a augmenté à près de 70% en mars 2015, comparativement à 58% en 2012; (2) 64% des femmes enceintes reçoivent des soins prénatals au moins quatre fois au cours de leur grossesse, alors qu’en 2012, seulement 29% des femmes recevaient ces soins; (3) 82% des établissements de santé primaire ont au moins une sage-femme qualifiée, alors qu’en 2012 seulement 15% de ces établissements avaient une sage-femme qualifiée. Cette réussite est due à une réaffectation du personnel par les autorités locales, avec le soutien du projet; et (4) le taux de satisfaction des clients avec les services SMNE a augmenté à 91% en mars 2015, comparativement à 58% en 2012.

Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2014 : 1) le pourcentage d’accouchements réalisés dans un établissement avec une sage-femme qualifiée a augmenté, passant de 58 % en 2012 à 67 %; 2) le nombre de morts périnatales (enfants mort-nés ou décès dans les sept premiers jours, p. ex.) a baissé, passant de 36 à 20 décès pour 1 000 naissances vivantes, ce qui dépasse l’objectif fixé dans le cadre du projet (25 décès pour 1 000 naissances vivantes ou moins); 3) 838 travailleurs de la santé ont développé diverses compétences en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE), y compris les soins obstétricaux d’urgence et la prise en charge intégrée des maladies de l’enfance; 4) 3 924 nouveaux agents de santé communautaire ont reçu une formation sur les problèmes liés à la SMNE et travaillent dans leurs villages respectifs; 5) le pourcentage de femmes qui connaissent les signes de complications obstétricales et néonatales possibles ou de problèmes de santé chez les enfants a augmenté, passant de 26 % au début du projet à 70 % en mars 2014.

Ces résultats ont contribué à améliorer la qualité et la fiabilité des établissements et des services SMNE, ainsi que la capacité des communautés à répondre aux besoins SMNE de base dans la région de Simiyu.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon