Accroître l’accès à l’avortement sécuritaire et à la contraception en Afrique


Organisation Déclarante:Ipas
Budget Total ($CAD):$ 3,000,000
Délai d’exécution: février 28, 2018 - septembre 30, 2019
Statut: Fermé
Coordonnées: Dee Lutz

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Ipas

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Kenya - $ 923,700.00 (30.79%)

Nigéria - $ 923,700.00 (30.79%)

Zambie - $ 905,100.00 (30.17%)

Congo-Kinshasa - $ 247,500.00 (8.25%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (14.3 %)

Santé & droits sexuels (14.3 %)

Santé des adolescents (14.3 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Intervention humanitaire (14.3 %)

Violence sexuelle & sexiste (14.3 %)

Égalité des genres (14.3 %)

Droits de la personne, plaidoyer & mobilisation du public (14.2 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à améliorer la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles dans certaines régions de la République démocratique du Congo (RDC), du Nigéria et de la Zambie. Il vise également à renforcer l’appui social et politique à l’égard de l’accès des femmes et des filles à des services d’avortement et de contraception de grande qualité et à accroître l’utilisation de ces services. Les activités du projet comprennent :
1) offrir de la formation sur les valeurs et la transformation des attitudes aux principaux intervenants, y compris les parlementaires, les commissaires de l’Union africaine, les responsables gouvernementaux, les représentants d’organisations de jeunes et les partenaires qui militent pour la réforme des lois sur l’avortement et la planification familiale, en particulier en RDC et dans l’État d’Adamawa, au Nigéria;
2) augmenter le nombre d’établissements offrant des services d’avortement de haute qualité aux femmes et aux filles en Zambie et au Nigéria; et 3) améliorer la capacité des organismes communautaires et des autres intervenants de travailler avec les femmes pauvres et mal desservies qui vivent dans des régions difficiles d’accès.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants, filles Enfants, garçons
Description: Communautés LGBTQ2I Personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays (PDI) Personnes handicapées Zone rurale Zone urbaine
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés pour ce projet comprennent : 1) amélioration du soutien social et politique des agents d’influence et des responsables des politiques clés en Afrique à l’égard de l’accès des femmes et des filles à des soins liés à l’avortement et à la contraception de grande qualité; 2) hausse de l’utilisation de soins de grande qualité en matière d’avortement, de soins après-avortement et de contraception par les femmes et les filles, dont les survivantes de violence sexiste, dans les provinces du Nord-Ouest et de l’Est de la Zambie et dans l’État d’ Adamawa, au Nigéria.

Résultat intermédiaire 1 : Amélioration de l’environnement favorable à la SDSR des femmes et des filles, en particulier la contraception et l’avortement sans risques, ainsi que des soins aux victimes de violence sexuelle à l’échelle de l’Afrique et en Amérique centrale. Les résultats immédiats à l’appui du résultat intermédiaire 1 sont les suivants :
• Amélioration de l’appui à la SDSR dans le discours public;
• Amélioration de l’environnement juridique, réglementaire et stratégique de la SDSR. Résultat intermédiaire 2 : Amélioration de l’accès à des services d’avortement et de contraception de grande qualité répondant aux contraintes sexospécifiques imposées aux droits en Amérique centrale, au Nigéria et en Zambie. Les résultats immédiats à l’appui du résultat intermédiaire 2 sont les suivants :
Amélioration de l’appui et des connaissances en matière de SSR auprès des femmes et des filles; • Amélioration de la qualité et de la disponibilité des services de SSR dans les installations publiques et privées.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


Indicateurs liés à la SDSR
  • # de femmes bénéficiant d’un avortement sécuritaire et légal
  • # de femmes et de filles (âge) ayant accès à des services de santé sexuelle et reproductive, y compris à des méthodes modernes de contraception
  • # de fournisseurs de services de soins de santé formés aux services de SSRD
  • # de lois, de politiques et de stratégies nationales relatives à la mise en place et au renforcement de la SDSR
  • # de personnes bénéficiant d’une contraception moderne (par méthode)
  • # de professionnels de la santé formés pour assurer des avortements sans risque et des soins après l’avortement
  • # d’activités de sensibilisation ou d’engagement axées sur la SDSR
  • # d’organisations et de réseaux des droits des femmes (internationaux et locaux) faisant progresser la SDSR
  • # d’établissements de santé fournissant des soins pour les complications liées à l’avortement non médicalisé ou, lorsque ce n’est pas contraire à la loi, fournissant un avortement sans risque
Objectif ODD 3. Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
  • ODD 3.1.1 Taux de mortalité maternelle
  • ODD 3.7.1 Proportion de femmes en âge de procréer (15 à 49 ans) qui utilisent des méthodes modernes de planification familiale
  • ODD 3.7.2 Taux de natalité chez les adolescentes (10 à 14 ans et 15 à 19 ans) pour 1 000 adolescentes du même groupe d’âge
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon