Agence internationale de l’énergie atomique – Appui institutionnel 2010


Organisation Déclarante:Agence internationale de l'énergie atomique
Budget Total ($CAD):$ 2,460,000
Délai d’exécution: décembre 22, 2010 - mars 31, 2012
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Agence internationale de l'énergie atomique

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Region - Allocation Budgétaire Totale


Afrique subsaharienne - $ 629,760.00 (25.60%)

Europe - $ 597,780.00 (24.30%)

Amérique du sud - $ 383,760.00 (15.60%)

Asie du sud-est - $ 199,260.00 (8.10%)

Amérique centrale - $ 167,280.00 (6.80%)

Asie du sud - $ 162,360.00 (6.60%)

Asie de l'est - $ 145,140.00 (5.90%)

Asie centrale - $ 88,560.00 (3.60%)

Afrique du nord - $ 86,100.00 (3.50%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Soins de santé primaires (26.1 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Autre (38.3 %)

Environnement & changements climatiques (20.8 %)

Sécurité alimentaire & agriculture (12.3 %)

Eau, assainissement & hygiène (EAH) (2.5 %)

Haut de la page

Description


Cette subvention constitue l’appui institutionnel du Canada au Programme de coopération technique (PCT) de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). Le mandat de l’AIEA est de promouvoir l’utilisation sûre, sécuritaire et pacifique de la science et de la technologie nucléaires. L’objectif du PCT est de renforcer la capacité des Etats membres à utiliser la technologie nucléaire pour atteindre leurs priorités de développement national, telles que l’agriculture, la santé humaine et la croissance économique. Le PCT se concentre sur le renforcement des capacités grâce à des bourses et des stages de formation et la mise à disposition d’experts et d’équipements. Il encourage également l’échange d’informations sur les principales questions régionales, telles que le rôle de l’énergie nucléaire comme source d’énergie ou la surveillance et le contrôle de la pollution atmosphérique. L’appui du Canada à l’AIEA contribue à l’utilisation des sciences et technologies nucléaires, au développement et à l’amélioration des normes mondiales de sécurité nucléaire liées à la santé humaine et à l’environnement et à vérifier que les matières nucléaires sont utilisées uniquement à des fins pacifiques.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Adultes, hommes
Population Ciblée Directement: 13,654
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en 2010: 23 cadres de programmation-pays et 115 accords complémentaires modifiés ont été signés; et un total de 129 États membres ont bénéficié d’une expertise en technologie nucléaire dans les secteurs suivants : ressources hydriques; production de radio-isotopes et technologie de radiation; sciences, sécurité, énergie et cycle de combustible nucléaires; santé humaine; développement de la capacité et soutien aux programmes; alimentation et agriculture; environnement. En outre, 1 838 personnes ont bénéficié de bourses et de visites scientifiques. Grâce au Fonds, 2 962 personnes ont participé à 222 séances de formation, 3 890 personnes ont accepté des affectations à titre d’expert et de conférencier, et 4 964 autres ont pris part à des réunions d’experts nationales et à des activités de projet. Le taux de participation des femmes aux activités de coopération technique a varié entre 25 et 30 %. En tout, 4 396 femmes des États membres ont participé à ces activités. Les femmes représentaient 30 % des participants aux formations et 25 % des responsables de projet d’assistance technique.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon