Amélioration de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (Kenya et Libéria)


Organisation Déclarante:Croix-Rouge canadienne
Budget Total ($CAD):$ 4,118,787
Délai d’exécution: mai 23, 2012 - mars 31, 2016
Statut: Fermé
Coordonnées: Lindsay Angelow
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Croix-Rouge canadienne

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Kenya - $ 2,471,272.20 (60.00%)

Libéria - $ 1,647,514.80 (40.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Maladies infectieuses & transmissibles (20 %)

Nutrition (20 %)

Promotion de la santé & éducation (20 %)

Soins de santé primaires (20 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (10 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droit, gouvernance & politique publique (10 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à sauver la vie des mères, des nouveau-nés et des enfants au Kenya et au Libéria. La Société canadienne de la Croix-Rouge et ses partenaires au Kenya et au Libéria collaborent avec les ministères de la Santé de ces pays pour mettre en oeuvre un programme de prise en charge intégrée des cas dans la communauté (PEC-C), une approche visant à améliorer la santé des femmes enceintes, des nouveau-nés et des enfants dans 44 collectivités rurales difficiles d’accès. Il est attendu que le projet rejoigne 66 000 personnes, dont 12 000 enfants de moins de cinq ans et 26 000 femmes en âge de procréer, dans le district de West Pokot au Kenya, et dans les comtés de Bomi, de Gbarpolu et de Grand Gedeh au Libéria. Des bénévoles et travailleurs de la santé communautaire supervisés par le ministère de la Santé sont sélectionnés par les comités de santé communautaire et formés aux soins de santé communautaire de base et aux premiers soins. Ces derniers peuvent ainsi traiter les enfants malades ou les diriger vers d’autres centres de soins et garantir l’accès des collectivités à des médicaments essentiels et à des services de soins de santé de base.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés pour ce projet comprennent: une capacité améliorée du Ministère de la Santé (MdS) à mettre en œuvre une approche de gestion intégrée des cas en milieu communautaire en tenant compte de l’égalité entre les sexes pour traiter la diarrhée, le paludisme, et la pneumonie; une capacité accrue des travailleurs de santé communautaire à fournir des services en matière de Santé pour les mères, les nouveau-nés et les enfants (SMNE) tout en tenant compte de l’égalité entre les sexes et de la viabilité de l’environnement, incluant la gestion intégrée des cas en milieu communautaire; un accès accru à une gamme de services en matière de SMNE qui tient compte de l’égalité entre les sexes et comprennent des traitements pour la diarhée, le paludisme et la pneumonie; une capacité accrue des hommes et des femmes à prévenir les maladies et à consulter les services de santé pour leur propre bénéfice, ainsi que celui des mères et des enfants; une capacité accrue des communautés, des femmes et des hommes à atténuer les risques; une diversification augmentée des moyens de subsistance pour les femmes et les hommes; une capacité accrue de la Croix-Rouge du Kénya (KRCS) et du Libéria (LNRCS) à coordonner et à collaborer avec le MdS pour la provision de services de SMNE; une capacité améliorée de KRCS à contribuer aux données de base sur le terrain pour faire avancer les politiques et les pratiques du MdS en matière de SMNE, particulièrement la gestion intégrée des cas en milieu communautaire

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en juin 2013: au Kenya : i) 300 agents de santé communautaire (ASC) et 19 agents de santé communautaire d’extension (ASCE) sont recrutés et formés sur la stratégie de la santé communautaire; ii) 65 ASC sont formés en santé à base communautaire et en premiers soins; iii) 121 membres des 11 comités de santé communautaire (CSC) mis en place par le ministère de la Santé sont formés en gestion des activités de santé à base communautaire afin d’augmenter le recours aux services de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants, ainsi qu’aux pratiques de prévention, dans le comté de West Pokot; iv) 2 unités additionnelles créées dans les centres de santé communautaire et 121 membres des CSC sont formés en gestion des activités de santé à base communautaire; v) 11 comités de planification de village mis sur pied (en collaboration avec l’Agence de coopération et de développement technique) et formés en évaluation rurale participative ainsi qu’en planification de développement lié aux catastrophes afin d’améliorer la résilience aux dangers dans les collectivités; vi) mise sur pied de 16 écoles de formation agropastorale dans 11 collectivités pour assurer la diversification des moyens de subsistance. Au Libéria : i) bases solides établies en créant un réseau composé de divers acteurs comprenant l’organisation, la planification et la mise en place d’un Comité consultatif du projet; ii) une clinique mobile mise sur pied au service de cinq collectivités éloignées dans lesquelles vivent quelque 25 000 personnes; iii) 468 comités de santé communautaire formés en gestion organisationnelle; 43 séances communautaires menées au sujet des risques environnementaux (eau stagnante, assainissement, lutte contre les vecteurs) et des stratégies de prévention; iv) appui à la campagne nationale d’éradication de la poliomyélite fourni en mobilisant 97 bénévoles et en contribuant à vacciner 81 190 enfants.

Ces résultats contribuent à améliorer la santé des femmes, des enfants et des nouveau-nés vulnérables en améliorant l’accès des gens à des soins de santé de qualité dans des communautés difficiles d’accès.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon