Amélioration des infrastructures communautaires – Redressement rapide


Organisation Déclarante:CARE Canada
Budget Total ($CAD):$ 4,790,392
Délai d’exécution: mars 29, 2011 - mars 28, 2013
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


CARE Canada

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Pakistan - $ 4,790,392.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Égalité des genres (40 %)

Droit, gouvernance & politique publique (27 %)

Développement économique & autonomisation (21 %)

Éducation (12 %)

Haut de la page

Description


Ce volet du projet d’Amélioration des infrastructures communautaires permet de générer des revenus à court terme pour 10 500 familles grâce à du travail rémunéré, qui consiste à réparer des infrastructures rurales de base, telles que les routes, les ponceaux et les conduites d’eau. Ces possibilités de revenus et ces réparations sont essentielles à la relance économique des provinces de Sind et de Panjab, à la suite des graves inondations dues à la mousson survenues en 2010. Le budget total alloué au projet d’Amélioration des infrastructures communautaires est de 15,4 millions de dollars.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2012 : Au cours de la dernière année, le projet de CARE a privilégié deux types d’activités : le travail contre rémunération (pour favoriser le redressement rapide) et l’entretien régulier des routes. CARE a mis plus particulièrement l’accent sur les activités de redressement rapide (travail contre rémunération), grâce auxquelles 300 ponceaux et 600 km de routes qui avaient été emportés par les eaux ont été remis en état dans les régions touchées par les inondations. Une fois ces travaux terminés, les équipes d’entretien des routes ont été en mesure de commencer réellement leur travail. Cette année, 900 femmes indigentes de plus (issues de régions rurales de neuf districts) ont été mobilisées par le projet pour faire l’entretien des routes en terre, ce qui porte à 1 500 le nombre total de femmes qui participent à ce projet. CARE a offert 480 séances de formation dans le cadre du projet : les 900 femmes nouvellement recrutées ont suivi une formation sur les droits de la personne et l’égalité entre les sexes et toutes les femmes mobilisées dans le cadre du projet (soit 1 500 femmes) ont reçu une formation de base en santé et en entretien des routes. Dans l’ensemble, les femmes se sont montrées très intéressées par le travail d’entretien des routes, puisque 5 526 femmes ont posé leur candidature pour combler les 1 500 postes disponibles. Des 1 500 femmes embauchées, 540 sont veuves (36 %), 240 sont séparées (16 %), 240 sont divorcées (16 %) et 480 sont mariées (32 %), mais sont seules à pourvoir au besoin du ménage en raison du handicap de leur conjoint. CARE a également signé neuf protocoles d’entente avec tous les gouvernements des districts, a inspecté les routes dans 100 conseils d’union, a établi les cartes de 60 conseils d’union et a fait l’entretien de 1 300 km de routes rurales en terre.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon