Améliorer la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants dans les régions éloignées


Organisation Déclarante:ADRA Canada
Budget Total ($CAD):$ 26,008,214
Délai d’exécution: février 8, 2016 - septembre 30, 2020
Statut: Actif
Coordonnées: Analynn Bruce
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


ADRA Canada

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada
    • Gouvernement des Philippines - Ministère de la santé
    • Gouvernement du Cambodge - Ministère de la Santé
    • Gouvernement du Myanmar - Ministère de la santé
    • Gouvernement du Rwanda - Ministère de la santé
  • ONGs

    • ADRA Cambodge
    • ADRA Myanmar
    • ADRA Philippines
    • ADRA Rwanda
    • M'day Reakreay Kone Reakreay (MRKR)
    • Youth Challenge International (YCI)
  • Secteur privé

    • Salanga

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (80.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Cambodge - $ 7,282,299.92 (28.00%)

Myanmar - $ 6,762,135.64 (26.00%)

Philippines - $ 4,941,560.66 (19.00%)

Rwanda - $ 4,681,478.52 (18.00%)

Canada - $ 2,340,739.26 (9.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (17 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (17 %)

Santé des nouveau-nés & des enfants (17 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (17 %)

Santé & droits sexuels (16 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Égalité des genres (16 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à réduire les retards de croissance évitables et les décès chez les mères et les enfants dans les régions difficiles d’accès et périphériques au Cambodge, en Birmanie, aux Philippines et au Rwanda. Les activités du projet comprennent : 1) séances de sensibilisation sur la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants et la nutrition pour les femmes en âge de procréer, de même que les membres des communautés des deux sexes; 2) formation des sages-femmes, des infirmières, des accoucheuses traditionnelles et des bénévoles communautaires en santé sur les méthodes d’accouchement sécuritaires; 3) construction et approvisionnement de cliniques et de salles d’accouchement pour les femmes enceintes; 4) approvisionnement en équipement et formation pour la culture d’aliments sains et diversifiés dans les potagers. On s’attend à ce que le projet contribue directement à l’amélioration de la santé d’environ 100 000 personnes, dont environ 33 000 enfants appartenant à des groupes vulnérables, notamment des minorités ethniques et des personnes déplacées qui reviennent chez elles. De plus, on s’attend à ce que 360 000 personnes bénéficient indirectement des résultats du projet. Le projet est mis en œuvre grâce à un consortium dirigé par l’Agence de développement et de secours Adventiste Canada (ADRA), avec l’Institut Hincks-Dellcrest et Youth Challenge International.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Description: Personnes handicapées Zone rurale
Population Ciblée Directement: 102,088
Population Ciblée Indirectement: 361,959
Haut de la page

Extrants


Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés du projet comprennent :
1) meilleures couverture et utilisation des services de santé essentiels, sexospécifiques et respectueux de l’environnement par les mères, les femmes enceintes, les nouveau-nés et les enfants de moins de cinq ans;
2) consommation sexospécifique accrue d’aliments et de suppléments nutritifs par les mères, les femmes enceintes et les enfants de moins de cinq ans;
3) sensibilisation accrue des Canadiennes et des Canadiens, y compris des jeunes, à la santé et à la nutrition des mères, des nouveau-nés et des enfants à l’échelle mondiale. Les principaux enjeux liés à l’égalité des sexes et à la santé et aux droits sexuels et reproductifs (SDSR) ayant été abordés tout au long du projet comprennent : taux de mortalité maternelle élevé et accès insuffisant des femmes aux services de SDSR; idées erronées à l’égard de la santé; faibles niveaux de participation des femmes à la prise de décisions publiques et au sein du foyer ainsi que dans le marché du travail; disparité des rôles entre les hommes et les femmes dans les ménages, et manque de participation des hommes dans le soin des enfants; violence familiale/fondée sur le sexe; mères et enfants ayant des incapacités, violence fondée sur le sexe et santé sexuelle et reproductive des adolescents.

On s’attend à ce que le projet contribue directement à l’amélioration de la santé d’environ 102 088 personnes (dont 58 % de femmes et de filles), y compris quelque 33 000 enfants appartenant à des groupes vulnérables, notamment des minorités ethniques et des personnes déplacées qui reviennent chez elles. De plus, on s’attend à ce que 361 959 personnes bénéficient indirectement des résultats du projet.

Résultats Obtenus


Adoption accrue de comportements sains et meilleur accès à des soins de santé de qualité.

Le pourcentage de femmes enceintes ayant reçu la visite d’un fournisseur à au moins quatre reprises pour des raisons liées à la grossesse a augmenté, passant de 45,8 % durant la période de référence à 57,6 % à la fin de l’année 2. De plus, 1 931 femmes et filles ont eu accès à de l’information et à des services liés à la santé sexuelle et reproductive, y compris des méthodes modernes de contraception.

Le pourcentage de femmes ciblées qui sont satisfaites des services de santé maternelle, néonatale et infantile d’urgence qui leur ont été fournis, à elles ou à leurs enfants, durant la grossesse et l’accouchement et post-partum est passé de 74,8 % au cours de la période de référence à 95,5 % à la fin de l’année 2.

Le pourcentage de nouveau-nés mis au sein dans l’heure ayant suivi la naissance est passé de 79,2 % durant la période de référence à 82,3 % à la fin de l’année 2.

Depuis le début du projet, 12 368 filles et garçons ont été examinés pour le dépistage de la malnutrition.

3 033 filles et garçons ont été inscrits à des programmes d’éducation et de réadaptation en matière de nutrition (PERN) dans les quatre pays participants.

-Augmentation de la participation des hommes aux enjeux liés à la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants et en matière de nutrition.

Le pourcentage d’hommes pouvant cerner les pratiques nutritionnelles essentielles pour les enfants de moins de 6 mois est passé de 31,4 % durant la période de référence à 54,4 % à la fin de l’année 2.

Le pourcentage d’hommes pouvant cerner les pratiques nutritionnelles essentielles pour les mères enceintes est passé de 9,1 % durant la période de référence à 21,9 % à la fin de l’année 2.

-Incidences positives des jardins potagers et forte adoption des principes de la permaculture.

Le pourcentage de femmes en âge de procréer (FAP) ciblées qui consomment des légumes de leur propre jardin potager au moins sept mois par année est passé de 9,7 % durant la période de référence à 26,9 % à la fin de l’année 2.

Le pourcentage de FAP ciblées qui ont accès à un jardin potager axé sur les principes de la permaculture est passé de 29,7 % durant la période de référence à 43,7 % à la fin de l’année 2. Résultat : Amélioration de l’utilisation des services de santé essentiels sexospécifiques et respectueux de l’environnement par les mères, les femmes enceintes, les nouveau-nés et les enfants de moins de cinq ans (M5).

Indicateurs


Indicateurs liés à la SMNE
  • %/total de femmes suivies au moins quatre fois pendant la grossesse par n'importe quel professionnel pour des raisons liées à la grossesse
  • %/total de nourrissons (0-5 mois) qui sont nourris exclusivement au lait maternel
Objectif ODD 3. Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
  • ODD 3.1.1 Taux de mortalité maternelle
  • ODD 3.1.2 Proportion d’accouchements assistés par du personnel de santé qualifié
  • ODD 3.2.1 Taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans
Indicateurs liés à la SDSR
  • # de femmes et de filles (âge) ayant accès à des services de santé sexuelle et reproductive, y compris à des méthodes modernes de contraception
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon