Améliorer la survie des enfants souffrant de malnutrition


Organisation Déclarante:UNICEF
Budget Total ($CAD):$ 3,600,000
Délai d’exécution: janvier 20, 2014 - septembre 30, 2015
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNICEF

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada
    • Gouvernement du Malawi - Ministère de la santé

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Malawi - $ 3,600,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (50 %)

Soins de santé primaires (30 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (20 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à sauver la vie de 17 500 filles et garçons de moins de cinq ans en aidant à identifier et traiter la malnutrition aiguë sévère, une cause majeure de décès et de maladie chez les enfants. Le projet appuie la mise à l’échelle de la gestion de la malnutrition aiguë des services communautaires au Malawi (CMAM). CMAM est un système accepté globalement pour le traitement de la malnutrition aiguë sévère qui implique le dépistage rapide au sein de la communauté, le traitement de la plupart des cas sur une base externe, avec des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi, et la référence des cas compliqués (nécéssitant des soins spécialisés en milieu hospitalier). Le projet vise à cibler les lacunes critiques dans la mise à l’échelle du CMAM au Malawi, identifié par l’UNICEF et en collaboration avec le ministère de la Santé du Malawi. Le projet vise également à soutenir des actions innovantes qui peuvent être prises à court terme pour améliorer la capacité du ministère de la Santé du Malawi pour gérer efficacement et durablement CMAM comme un programme de santé publique. Certaines activités du projet comprennent : 1) l’acquisition de 220 tonnes d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi; 2) assurer la formation des travailleurs de la santé, y compris les administrateurs, les travailleurs de la santé de première ligne et les bénévoles et les dirigeants communautaires, dans les nouvelles directives de l’Organisation mondiale de la Santé pour identifier la malnutrition aiguë sévère; 3) assurer un approvisionnement plus efficace et en temps opportun des aliments thérapeutiques prêts à l’emploi; 4) de fournir une assistance technique et une formation pour aider le ministère de la Santé du Malawi à produire le premier plan d’exploitation entièrement chiffré, et opérationnel pour les prochains cinq ans du CMAM.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Enfants de moins de 5 ans
Description: Zone rurale
Population Ciblée Directement: 61,031
Haut de la page

Extrants


284
4547
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés de ce projet comprennent : 1) l’augmentation de la couverture de la gestion communautaire des services de malnutrition aiguë pour les filles et les garçons de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë sévère; 2) l’amélioration de la qualité de la gestion communautaire des services de malnutrition aiguë pour les filles et les garçons de moins de cinq ans souffrant de malnutrition aiguë sévère.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus à la fin du projet: 1) réduction du nombre total de mortalité des enfants moins de cinq ans par 11 280 dans sept districts; 2) le nombre estimé de cas de malnutrition qui ont été traités est passé de 32% à 58% dans les districts ciblés; 3) une meilleure qualité des services, avec des taux de guérison des enfants qui souffrent de malnutrition sévère qui continuent de respecter les normes internationales (OMS); 4) approvisionnement de 284,3 tonnes d’aliments thérapeutiques prêts à l’emploi, ce qui représente 43,1% des besoins nationaux en 2014-15 et une quantité suffisante pour nourrir 56 484 enfants souffrant de malnutrition; 5) 700 travailleurs de la santé, 396 cliniciens et membres du personnel infirmier, 85 formateurs de district, 1 380 bénévoles en milieu communautaire et 414 chefs de file communautaires dans sept districts ont reçu une formation sur les nouveaux protocoles de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) relatifs au dépistage de la malnutrition; 6) développement d’un plan d’intervention national axé sur l’amélioration des services liés à la Prise en charge communautaire de la malnutrition aiguë (PCCMA) visant à réduire les taux de mortalité élevés dans les unités de récupération nutritionnelle de certains districts; 7) 786 travailleurs de la santé, 86 champions mobiles et 700 agents mobiles ont reçu une formation sur l’utilisation de la messagerie texte sur mobile pour signaler des cas de malnutrition; et 8) développement d’une stratégie en matière d’égalité entre les sexes pour la PCCMA.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon