Appui à la survie des enfants


Organisation Déclarante:Nutrition International
Budget Total ($CAD):$ 9,933,433
Délai d’exécution: octobre 16, 2014 - avril 1, 2016
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Nutrition International

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Éthiopie - $ 9,933,433.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (65 %)

Systèmes de santé, formation & infrastructure (20 %)

Promotion de la santé & éducation (15 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à réduire le nombre d’enfants qui sont malades ou mourants en améliorant l’accès de 2,2 millions d’enfants éthiopiens à des soins très efficaces pour prévenir et traiter la malnutrition. Malgré des progrès récents, la malnutrition demeure un problème grave en Éthiopie, et beaucoup d’enfants n’ont pas régulièrement accès à de la nourriture nutritive pour les garder en bonne santé. La malnutrition contribue à environ la moitié des décès d’enfants âgés de moins de cinq ans. Les activités principales sont : (1) fournir des suppléments de vitamine A (ce qui permet d’assurer une croissance et un développement normal et de réduire les infections et maladies) et des traitements pour les vers (qui augmente la capacité d’absorber les éléments nutritifs essentiels) pour les enfants de moins de cinq ans ; (2) former les travailleurs de la santé au niveau communautaire à détecter et traiter la malnutrition aigüe sévère ; et (3) le traitement des enfants souffrant de malnutrition sévère et les femmes enceintes et allaitantes dans leurs propres communautés avec de la nourriture spéciale. Ce projet fait partie de l’engagement du Canada à l’égard de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Population Ciblée Directement: 3,382,000
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires prévus pour ce projet comprennent: (1) un meilleur accès des enfants vulnérables à des soins de santé préventifs incluant la supplémentation en vitamine A, le déparasitage et la détection de la malnutrition ; et (2) un meilleur accès des enfants souffrant de malnutrition aigüe a des soins curatifs fournis par des travailleurs de la santé communautaire.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2016 : Gestion communautaire de la malnutrition aiguë (GCMA) : 1) 263 000 enfants vivant avec des problèmes de malnutrition aiguë ont pu être admis et traités dans les régions visées (un nombre significativement plus élevé que la cible prévue de 58 000 enfants, étant donné le nombre accru de cas de malnutrition vu la sécheresse présente); 2) 20 000 travailleurs de la santé ont reçu une formation sur la gestion de la malnutrition aiguë; 3) des agents nutritionnistes ont été déployés dans chaque région afin de renforcer l’application du programme de gestion communautaire de malnutrition aiguë.

Stratégie de sensibilisation accrue (mise en œuvre en Gambela et en Somalie) : 1) 830 000 enfants de 6 à 59 mois ont reçu 2 doses de vitamine A, soit 96 % de la population cible; 2) 512 000 enfants de 24 à 59 mois ont reçu un traitement vermifuge 2 fois par an, soit 92 % de la population cible; 3) on a repéré comme souffrant de malnutrition 130 000 enfants de 6 à 59 mois ainsi que 121 000 femmes enceintes et femmes allaitantes, soit 98 % et 137 % des populations cibles, respectivement. Les populations cibles ont été établies à partir d’estimations administratives selon les catégories d’âge fournies par les bureaux régionaux de santé.

Programme d’extension des soins (mis en œuvre dans 100 districts de l’Oromia) : 1) 1,5 million d’enfants de 6 à 59 mois ont reçu 2 doses de vitamine A, soit 95 % de la population cible; 2) 100 % des districts conservent toujours des stocks d’aliments thérapeutiques prêts à utiliser; 3) 6 000 agents de vulgarisation sanitaire ont reçu une formation sur la distribution systématique de suppléments de vitamine A.

Ces résultats ont contribué à accroître le nombre d’enfants vulnérables couverts, à améliorer l’accessibilité à la vitamine A et aux traitements vermifuges ainsi que la détection de la malnutrition, et à favoriser l’accessibilité des services de santé communautaires en vue de traiter les enfants souffrant de malnutrition aiguë en Éthiopie.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon