Appui au programme de cantines scolaires


Organisation Déclarante:PAM - Programme alimentaire mondial
Budget Total ($CAD):$ 20,000,000
Délai d’exécution: septembre 1, 2010 - avril 30, 2012
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


PAM - Programme alimentaire mondial

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Haïti - $ 20,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Éducation (40 %)

Sécurité alimentaire & agriculture (15 %)

Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (45 %)

Haut de la page

Description


Le projet a pour but de réduire la faim chronique et la dénutrition parmi les enfants d’âge scolaire, d’augmenter les taux d’inscription et de fréquentation au niveau primaire et d’améliorer les capacités d’apprentissage des enfants. Il vise à fournir un repas quotidien à environ 400 000 enfants d’âge scolaire pour l’année scolaire 2010-2011 (plus de 14 millions de repas au total). Le projet renforce la production agricole locale par l’achat de jusqu’à 25 % de ses besoins en riz de producteurs locaux. Le projet contribue aussi au rétablissement du programme national de cantines scolaires du ministère haïtien de l’Éducation national, dont la capacité a été affaiblie par le tremblement de terre du 12 janvier 2010.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Enfants, filles Enfants, garçons
Population Ciblée Directement: 484,200
Haut de la page

Extrants


14000000
484200
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet (mars 2012) : La contribution du Canada a permis à 484 200 élèves dans 1 489 écoles primaires de recevoir un repas chaud, chaque jour d’école. La portion de riz achetée localement s’est accrue à près de 25 % de l’ensemble de l’approvisionnement en riz du programme. Ceci a aussi contribué au renforcement de la production agricole locale. Ces résultats ont contribué à réduire la faim chronique et la malnutrition parmi les écoliers, à augmenter la fréquentation scolaire au niveau primaire et à améliorer les capacités d’apprentissage des enfants.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon