Appui pour l’établissement de la Commission de l’ANASE pour les femmes et les enfants


Organisation Déclarante:ONU Femmes
Budget Total ($CAD):$ 2,948,270
Délai d’exécution: mars 30, 2010 - décembre 31, 2014
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


ONU Femmes

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Region - Allocation Budgétaire Totale


Asie de l'est - $ 2,948,270.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Égalité des genres (40 %)

Droit, gouvernance & politique publique (30 %)

Droits de la personne, plaidoyer & mobilisation du public (30 %)

Haut de la page

Description


Le but du projet est d’assurer une meilleure protection des droits des femmes et des enfants dans les pays membres de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ANASE), à l’aide de mécanismes efficaces de défense des droits de la personne tels que la Commission intergouvernementale des droits de la personne et la Commission sur les femmes et les enfants de l’ANASE. Le projet développe les capacités, les fonctions et la structure institutionnelles de ces deux commissions. En même temps, il renforce les capacités des organisations et des réseaux de la région couverte par l’ANASE qui travaillent avec ces commissions et jouent un rôle important pour les aider à promouvoir l’égalité entre les sexes et à protéger les droits des femmes et des enfants. Les activités comprennent : soutenir les dialogues entre la société civile et les comités de l’ANASE et d’autres organismes pertinents; étudier l’usage des mécanismes régionaux existants et leur impact sur la promotion et la protection des droits fondamentaux de la femme; soutenir les ateliers de consultation des organismes de l’ANASE pertinents selon le cadre de référence de la Commission des droits de la personne de l’ANASE.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Unspecified
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus à la fin du projet (décembre 2014) : 1) le partenariat que le Canada a établi avec l’ONU Femmes au moyen du présent programme a été un élément moteur dans l’amélioration des droits fondamentaux des femmes dans les pays membres de l’ANASE (Association des nations de l’Asie du Sud-Est). Ces efforts ont joué un rôle charnière dans la fondation et les premiers pas des institutions clés de l’ANASE qui encadrent le programme régional sur les droits de la personne, à savoir la Commission intergouvernementale des droits de la personne et la Commission pour les femmes et les enfants. Le programme leur a inculqué une volonté commune de promouvoir et de protéger les droits des femmes; 2) la priorité a été accordée aux besoins des femmes de l’Asie du Sud-Est dans l’élaboration et la mise au point du cadre de référence et des plans de travail des deux commissions. L’ONU Femmes, par l’intermédiaire du programme, a fourni des conseils pour l’élaboration de la Déclaration des droits de la personne de l’ANASE, adoptée au 21e Sommet de l’ANASE (Phnom Penh, 15 20 novembre 2012), et de la Déclaration sur l’élimination de la violence à l’égard des femmes et sur l’élimination de la violence à l’égard des enfants, adoptée au 23e Sommet de l’ANASE (Bandar Seri Begawan, 9-10 octobre 2013); 3) le programme a contribué à la mise sur pied et à l’extension du Caucus des femmes, un réseau d’organisations de défense des droits fondamentaux des femmes qui participent aux activités de plaidoyer auprès de l’ANASE; 4) le programme a contribué à accroître le nombre d’organisations de la société civile qui font progresser les droits fondamentaux des femmes dans la région de l’ANASE de 29 à 100 membres. Plus de 1 500 intervenants et intervenantes ont reçu de la formation et ont dialogué avec l’ANASE à l’échelon local, régional et international et ont créé et diffusé plus de 30 documents essentiels de sensibilisation aux droits des femmes et des filles; 5) le programme a également donné de la formation au personnel du secrétariat de l’ANASE sur les questions relatives aux droits fondamentaux des femmes et des filles afin d’appuyer la mise en œuvre des plans de travail des deux commissions.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon