Augmenter les interventions en nutrition – REACH


Organisation Déclarante:PAM - Programme alimentaire mondial
Budget Total ($CAD):$ 15,000,000
Délai d’exécution: mars 29, 2011 - décembre 31, 2014
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


PAM - Programme alimentaire mondial

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international
  • Multilatéral

    • FAO-Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture
    • OMS - Organisation mondiale de la Santé
    • UNICEF

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Region - Allocation Budgétaire Totale


Afrique subsaharienne - $ 10,576,500.00 (70.51%)

Afrique du nord - $ 1,423,500.00 (9.49%)

Asie du sud-est - $ 1,000,500.00 (6.67%)

Asie du sud - $ 817,500.00 (5.45%)

Asie de l'est - $ 727,500.00 (4.85%)

Asie centrale - $ 454,500.00 (3.03%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (100 %)

Haut de la page

Description


Grâce à ce projet, l’ACDI participe à l’initiative REACH (Renewed Efforts Against Child Hunger). Cette initiative vise à renforcer la capacité gouvernementale et nationale à augmenter l’efficacité des interventions en matière de nutrition, afin d’améliorer la santé et de réduire le taux de mortalité maternelle et infantile. L’approche concertée de REACH assure une aide plus efficace et cohérente relativement à la nourriture et à la nutrition en appuyant la réalisation d’interventions intégrées qui englobent de manière durable la lutte à la dénutrition chez les enfants, la sécurité alimentaire, la santé et les soins. REACH est un organisme de coordination de quatre organisations des Nations Unies qui œuvrent dans le domaine de la nutrition, soit le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Ce projet fait partie de l’engagement du Canada pris à l’égard de la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. Les résultats intermédiaires escomptés dans le cadre de ce projet comprennent : les femmes et les enfants dans trois pays de l’Afrique subsaharienne bénéficieront d’interventions efficaces en matière de nutrition; les pratiques en matière de nutrition seront améliorées pour les mères et les enfants; une orientation fondée sur des données probantes visant les programmes d’intervention en matière de nutrition sera mise en place et accessible aux praticiens de la santé mondiale, et appliquée à la programmation en matière de nutrition.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés
Description: Zone rurale Zone urbaine
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


1
4
5
6
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en décembre 2013 : 1) une analyse de la nutrition a eu lieu dans les huit pays afin de mieux faire connaître la situation de la nutrition et de déterminer les meilleures stratégies et priorités pour améliorer celle-ci; 2) des interventions prioritaires ont été définies pour renforcer la nutrition dans six pays; 3) des plans d’action ont été mis au point dans cinq pays pour régler les problèmes de nutrition au moyen d’une approche multisectorielle; 4) les coûts relatifs aux plans de nutrition ont été déterminés dans quatre pays pour stimuler la mobilisation des ressources chez les donateurs nationaux et étrangers; 5) la question de la nutrition a été intégrée aux stratégies de développement nationales afin qu’elle demeure une priorité pour les gouvernements.

Ces mesures permettent de mieux faire connaître les problèmes de nutrition et leurs solutions, de renforcer les politiques et les programmes nationaux en matière de nutrition, et d’accroître la capacité des pays de gérer efficacement une approche multisectorielle à l’égard de la nutrition.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon