Back to School Better: Increasing Gender-Responsive Education for Refugee and Displaced Girls


Organisation Déclarante:UNICEF Canada
Budget Total ($CAD):$ 6,000,000
Délai d’exécution: septembre 2, 2020 - août 31, 2021
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNICEF Canada

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Burkina Faso - $ 2,100,000.00 (35.00%)

Congo (DRC) - $ 1,980,000.00 (33.00%)

Mali - $ 1,920,000.00 (32.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Éducation (88.00 %)

Eau, assainissement & hygiène (EAH) (12.00 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à accroître l’égalité des sexes et à promouvoir l’autonomisation des filles réfugiées et déplacées au Burkina Faso, en République démocratique du Congo (RDC) et au Mali. Ce projet travaille sur les obstacles à la sécurité personnelle des filles, ainsi que sur les obstacles systémiques/culturels auxquels elles sont confrontées pour réaliser leur droit à l’éducation dans le contexte du coronavirus (COVID-19).

Les activités du projet comprennent :

1) sensibiliser la communauté à l’importance de l’éducation des filles réfugiées et déplacées et à la prévention de la violence sexuelle et fondée sur le genre;

2) fournir un appui aux campagnes d’inscription sensibles au genre pour les filles réfugiées et déplacées;

3) soutenir des espaces d’apprentissage sécuritaires pour les filles;

4) fournir une assistance technique sensible au genre aux parties prenantes de l’éducation sur l’intégration des filles réfugiées et déplacées dans les plans d’éducation post-COVID-19;

5) dispenser une formation aux enseignants et aux travailleurs sociaux sur l’apprentissage à distance sensible au genre et le soutien psychosocial des filles réfugiées et déplacées;

6) fournir des kits d’hygiène et de santé menstruelle aux filles dans des espaces d’apprentissage formels et non formels.

Le projet vise à bénéficier directement à 58 950 filles et adolescentes déplacées ou réfugiées, et à 15 000 filles vulnérables de la communauté d’accueil âgées de 3 à 19 ans. Le projet s’attend également à bénéficier indirectement à 750 350 membres de la communauté, 1 000 organisations communautaires, dont des associations de femmes, 250 membres du comité de gestion scolaire, 31 200 enseignants, 5 000 garçons et des fonctionnaires des ministères de l’éducation.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Enfants, filles Enfants, garçons Adultes, femmes Adultes, hommes Adolescentes
Description: Réfugiés Personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays (PDI)
Population Ciblée Directement: 73,950
Population Ciblée Indirectement: 750,350
Haut de la page

Extrants


Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) une meilleure connaissance de la valeur de l’éducation des filles réfugiées et déplacées par les parents/tuteurs et les membres de la communauté; 2) une capacité accrue des filles réfugiées et déplacées à défendre leur droit à l’éducation et à faire entendre leur voix dans les processus décisionnels qui les concernent; 3) une amélioration de la capacité des responsables de l’éducation à intégrer les filles réfugiées et déplacées dans les systèmes éducatifs formels et non formels, dans le contexte du COVID-19; 4) une amélioration des connaissances et de la capacité des enseignants et des travailleurs sociaux à concevoir et à dispenser un enseignement de qualité sensible au genre et des espaces d’apprentissage sécuritaires et inclusifs, dans le contexte du COVID-19.

Résultats Obtenus


Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon