CARE – Santé et nutrition améliorées en Afrique


Organisation Déclarante:CARE Canada
Budget Total ($CAD):$ 3,809,524
Délai d’exécution: décembre 16, 2011 - avril 30, 2015
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


CARE Canada

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Éthiopie - $ 2,704,762.04 (71.00%)

Zimbabwe - $ 1,104,761.96 (29.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (80 %)

Promotion de la santé & éducation (20 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à réduire la malnutrition et à améliorer la santé des femmes et des enfants vulnérables qui vivent dans des régions ciblées en Éthiopie et au Zimbabwe. Le projet favorise de meilleures pratiques d’alimentation des nouveau-nés et des enfants, améliore l’accès aux services de santé, et appuie de meilleures pratiques d’hygiène dans les familles. Les activités comprennent la formation des femmes et des travailleurs de la santé en matière d’alimentation des nouveau-nés, la formation sur la diversité alimentaire et la nutrition pour améliorer les jardins d’arrière-cours et communautaires, et le développement d’activités génératrices de revenus pour les femmes. En Éthiopie, le projet compte atteindre 1 200 travailleurs de la santé communautaire, 500 mères et 5 440 enfants. Et au Zimbabwe le projet compte atteindre 4 000 mères, 4 000 enfants et 740 travailleurs de la santé dans les villages. CARE Canada réalise ce projet en partenariat avec CARE Éthiopie et les Zonal Health Offices in West and East Hararghe, Éthiopie, et CARE Zimbabwe, le ministère de la Santé et du Bien-être des enfants du Zimbabwe dans les provinces de Mashvingo et de Midlands, et le Agriculture Technology and Extension Services (AGRITEX), le service d’extension agricole du gouvernement du Zimbabwe. Ce projet fait partie de l’engagement du Canada en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Nouveau-nés
Population Ciblée Directement: 10,441
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mai 2013 :

En Éthiopie, la formation des formateurs sur l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants a été complétée auprès de 459 travailleuses et 139 travailleurs de santé communautaire et un nombre additionnel de 308 travailleuses et 132 travailleurs de santé communautaire ont complété la formation sur la diversité alimentaire. En tout, 268 travailleuses et 251 travailleurs de santé communautaire ont été formés en matière d’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants. La formation des formateurs à l’échelle communautaire s’est déroulée pour l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants, l’égalité entre les sexes et la diversité alimentaire auprès de 719 hommes et 1 213 femmes. Le nombre des bénéficiaires qui ont reçu des services d’éducation en matière d’alimentation de l’organisation communautaire Women’s Development Army s’élève à un total de 1 424 personnes et un nombre additionnel de 1 251 hommes ont reçu la formation pour l’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants. Le nombre de membres de la communauté qui ont suivi les démonstrations culinaires complémentaires pour l’alimentation des mères, des nourrissons et des jeunes enfants s’élève à un total de 277 hommes et 709 femmes. 198 femmes ont participé à la formation sur le développement de potagers communautaires et 1 188 femmes et 12 hommes membres de la communauté ont été renseignés sur l’élevage d’animaux. Le projet a suscité la création de groupes d’épargnes et de crédit conçus pour donner un soutien financier pour la diversité alimentaire et la sécurité alimentaire impliquant en tout 459 femmes. L’éducation en matière d’hygiène a touché 413 hommes et 484 femmes.

Au Zimbabwe, le programme de formation des formateurs en matière d’alimentation des nourrissons et des jeunes enfants se poursuit selon les lignes directrices établies par le ministère de la santé du Zimbabwe. Jusqu’à présent, un total de 35 professionnelles et 11 professionnels de la santé ont été formés comme formateurs et un nombre additionnel de 38 professionnelles et 11 professionnels ont été formés pour fournir des services alimentaires pour les nourrissons et les jeunes enfants au sein des installations de santé. Les travailleurs de santé communautaire formateurs des formateurs comptent 72 femmes et 7 hommes, résultant en la formation d’un nombre additionnel de 171 travailleuses et 44 travailleurs de santé communauté. Les formations des formateurs pour les travailleurs d’extension agricole (Agritex) se sont déroulées pour 12 travailleuses et 26 travailleurs, résultant en la formation d’un nombre additionnel de 50 travailleuses et 68 travailleurs d’Agritex pour soutenir la sécurité alimentaire. La sécurité alimentaire demeure un défi significatif et continue au Zimbabwe. CARE poursuit activement son engagement dans les opérations régulières des Comités d’aide en temps de sécheresse qui coordonnent l’ensemble de la programmation de sécurité alimentaire, trouvant des solutions aux problèmes d’accès et de disponibilités à l’alimentation. CARE est également membre de comités en matière de sécurité alimentaire et alimentation au niveau du district et au niveau national.

Indicateurs


Indicateurs liés à la SMNE
  • %/total d'enfants malades de moins de 5 ans recevant un traitement contre le paludisme, la pneumonie ou la diarrhée
  • %/total de femmes suivies au moins quatre fois pendant la grossesse par n'importe quel professionnel pour des raisons liées à la grossesse
  • %/total de nourrissons (0-5 mois) qui sont nourris exclusivement au lait maternel
Objectif ODD 2. Éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable
  • ODD 2.1.2 Prévalence d’une insécurité alimentaire modérée ou grave, évaluée selon l’échelle de l’insécurité alimentaire fondée sur l’expérience
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon