Comité de Solidarité/Trois-Rivières – Stages SIJA 2011-2012


Organisation Déclarante:Comité de solidarité Trois-Rivières
Budget Total ($CAD):$ 33,111
Délai d’exécution: août 3, 2011 - mai 30, 2020
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Comité de solidarité Trois-Rivières

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Bolivie - $ 16,555.50 (50.00%)

Nicaragua - $ 16,555.50 (50.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Éducation (50.25 %)

Développement économique & autonomisation (32.75 %)

Droit, gouvernance & politique publique (17 %)

Haut de la page

Description


Ce projet fait partie de l’initiative des Stages internationaux pour les jeunes Autochtones (SIJA) de l’ACDI. Ces stages visent à accroître la sensibilisation, l’engagement et la participation des jeunes Autochtones à l’égard du développement international, tout en leur donnant la chance d’élargir leurs compétences professionnelles. L’ACDI fournit jusqu’à 15 000 $ par stage aux organisations canadiennes qui assurent la gestion des stages et le recrutement des stagiaires. L’initiative SIJA s’inscrit dans le programme Citoyens du monde de l’ACDI, un programme qui a comme objectif d’accroître la sensibilisation, d’approfondir les connaissances et de fournir des occasions pour les jeunes de participer au développement international.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Adultes, hommes
Description: Peuples autochtones
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet (août 2012) : Les stagiaires ayant participé à la formation pré-départ ont pu se sensibiliser aux enjeux du développement international, ainsi qu’aux enjeux spécifiques en contexte de leur mandat dans les pays de destination. En Bolivie ils ont réalisé 264 heures d’animation auprès d’enfants dans quatre centres de santé, 48 heures d’ateliers sur la violence envers les femmes et les enfants et 65 heures d’animation auprès du grand public lors de cinq férias communautaires. Au Nicaragua, ils ont fait 240 heures de présence à un kiosque d’information touristique pour faire la promotion des activités de la coopérative Puerta del Sol; entrepris la conception, l’impression et la distribution d’un dépliant promotionnel pour la coopérative et offert des cours de français (36 heures) pour les guides touristiques de la coopérative et des cours d’anglais (20 heures) pour les intervenants de la communauté de Los Ramos. Au niveau de l’employabilité, les stagiaires ont développé leur capacité de vivre et de travailler en équipe en faisant preuve d’une communication efficace et ce, dans un environnement interculturel. A la fin de leur stage, les stagiaires ont pu intégrer le marché du travail et un stagiaire retournera aux études à plein temps. Au niveau de la mobilisation du public, à travers les mises à jour de leur page Facebook personnelle, les stagiaires ont transmis à leur communauté (parents, amis, jeunes Autochtones) une partie de l’expérience qu’ils ont vécu à l’étranger.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon