Données pour le changement : Surmonter les barrières à l’éducation des filles


Organisation Déclarante:Together for Girls, Inc.
Budget Total ($CAD):$ 2,000,000
Délai d’exécution: novembre 27, 2019 - août 31, 2021
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Together for Girls, Inc.

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Côte d’Ivoire - $ 180,000.00 (9.00%)

El Salvador - $ 160,000.00 (8.00%)

Honduras - $ 160,000.00 (8.00%)

Guatemala - $ 150,000.00 (7.50%)

Kenya - $ 150,000.00 (7.50%)

Lesotho - $ 150,000.00 (7.50%)

Malawi - $ 150,000.00 (7.50%)

Nigéria - $ 150,000.00 (7.50%)

Ouganda - $ 150,000.00 (7.50%)

Rwanda - $ 150,000.00 (7.50%)

Tanzanie - $ 150,000.00 (7.50%)

Zambie - $ 150,000.00 (7.50%)

Zimbabwe - $ 150,000.00 (7.50%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Égalité des genres (40 %)

Protection (30 %)

Éducation (30 %)

Haut de la page

Description


Ce projet vise à améliorer les résultats d’apprentissage des filles et des adolescentes dans 13 contextes fragiles et touchés par des conflits, ainsi que dans des situations de crise humanitaire. La violence dans des contextes fragiles ou touchés par des conflits et dans des situations de crise humanitaire empêche les filles et les adolescentes d’avoir accès à une éducation de qualité en toute sécurité. Le projet vise à utiliser les données pour mieux comprendre les obstacles à l’éducation des filles et des adolescentes en Côte d’Ivoire, au Salvador, au Honduras, au Guatemala, au Kenya, au Lesotho, au Malawi, au Nigeria, en Ouganda, au Rwanda, en Tanzanie, en Zambie et au Zimbabwe. Le projet vise également à faire en sorte que les politiques et plans nationaux en matière d’éducation dans ces pays s’appuient sur les données les plus récentes concernant les obstacles à l’éducation des filles et des adolescentes. Le projet vise à examiner les données nationales provenant des enquêtes sur la violence contre les enfants (VACS). Il s’agit d’enquêtes nationales qui ont été menées dans 20 pays auprès de plus de 10 % de la population mondiale âgée de moins de 24 ans sur la question complexe de la violence, dans le but d’éclairer nos politiques et programmes. Ce projet fournit également un appui supplémentaire ciblé au gouvernement de la Côte d’Ivoire et aux gouvernements du Triangle du Nord (El Salvador, Guatemala et Honduras) pour renforcer leur capacité d’élaborer des lois, des politiques et des programmes visant à éliminer ces obstacles. Les activités du projet comprennent : 1) analyser les données des enquêtes sur la violence contre les enfants (VACS), en mettant l’accent sur les obstacles à l’éducation des filles et des adolescentes dans 12 pays fragiles ou touchés par des conflits (à l’exclusion du Guatemala qui bénéficiera de l’échange de connaissances); 2) préconiser une meilleure compréhension et utilisation des nouvelles données des analyses secondaires pour maximiser les données déjà disponibles, par les principaux acteurs éducatifs dans les gouvernements et la société civile; 3) l’élaboration d’une nouvelle méthodologie pour l’exécution d’un VACS dans un cadre humanitaire afin de mieux comprendre la violence contre les enfants dans les camps/établissements de réfugiés, en accordant une attention particulière à l’éducation des filles et des adolescentes; 4) l’assistance technique pour élaborer des plans d’action nationaux multisectoriels et transformateurs en Côte d’Ivoire, Honduras et El Salvador, pour prévenir et surmonter les obstacles à l’éducation des filles et adolescents, notamment à la violence. Les bénéficiaires directs du projet sont notamment les ministères de l’éducation, de la santé, de la femme et de l’enfant et de la protection sociale dans les 13 pays ciblés, ainsi que la société civile, les organisations non gouvernementales et les groupes de défense des intérêts travaillant dans le domaine de l’éducation des filles.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Enfants, filles
Description: Personnes handicapées Réfugiés
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés de ce projet comprennent : 1) une meilleure utilisation, par les gouvernements, les donateurs, les responsables de la mise en œuvre et d’autres parties prenantes clés, de l’information fondée sur des données probantes et axée sur des solutions concernant les obstacles, afin de fournir aux filles, notamment celles qui ont une déficience, une éducation formelle et/ou non formelle accessible, de qualité, novatrice et adaptée au genre dans des contextes fragiles et touchés par des conflits dans 12 pays et dans des situations de crise humanitaire; 2) une éducation de qualité, novatrice, adaptée au genre, donnée dans un contexte sécuritaire et fondée sur des données probantes pour les filles en Côte d’Ivoire et dans le Triangle du Nord.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon