ENRICH – Améliorer les services de nutrition pour améliorer la santé des mères et des enfants en Afrique et en Asie


Organisation Déclarante:Vision Mondiale Canada
Budget Total ($CAD):$ 47,600,000
Délai d’exécution: mars 8, 2016 - septembre 30, 2020
Statut: Actif
Coordonnées: Asrat Dibaba
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Vision Mondiale Canada

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada
    • Gouvernement de Tanzanie
    • Gouvernement du Bangladesh
    • Gouvernement du Kenya
    • Gouvernement du Myanmar
    • Gouvernement du Pakistan
  • Multilatéral

    • PAM - Programme alimentaire mondial
    • UNICEF
  • ONGs

    • Africare
    • Aide à l'enfance Canada
    • Elizabeth Glaser Pediatric AIDS Foundation
    • EngenderHealth
    • Good Neighbours
    • Harvest Plus
    • Helvetas
    • IMA World Health International
    • La Société canadienne de santé internationale
    • Marie Stopes International
    • Nutrition International
    • Population Services International
  • Secteur privé

    • MASIMO
  • Universités et recherche

    • Aga Khan University
    • BRAC University
    • Egerton University
    • Université de Toronto

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (85.00%)
  • ONGs

    • Vision Mondiale Canada (15.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Tanzanie - $ 10,948,000.00 (23.00%)

Kenya - $ 9,520,000.00 (20.00%)

Bangladesh - $ 9,044,000.00 (19.00%)

Myanmar - $ 9,044,000.00 (19.00%)

Pakistan - $ 9,044,000.00 (19.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (65 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (20 %)

Santé des nouveau-nés & des enfants (15 %)

Haut de la page

Description


Dans les cinq pays, Vision Mondiale s’emploie à garantir aux mères et à leurs enfants l’accès à une bonne nutrition dans les 1 000 premiers jours de la vie, de la conception à leur deuxième anniversaire. Bien que ces cinq pays ne comptent que 6,8 % de la population mondiale, ils abritent 13 % des enfants de moins de cinq ans qui souffrent d’un retard de croissance causé par la malnutrition (La Situation des enfants dans le monde 2014).
L’objectif général de ce programme est de réduire le nombre de décès de mères et d’enfants dans les régions ciblées des cinq pays. La plupart des décès dans les 1 000 premiers jours de la vie pourraient être évités au moyen de solutions relativement simples et efficaces comme des examens prénataux réguliers, des trousses de naissance propres, l’allaitement exclusif au sein, des rendez-vous de suivi de la croissance du bébé et la vaccination. Le projet ENRICH aborde les problèmes de retard de croissance, d’émaciation et d’anémie.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans
Description: Personnes handicapées Zone rurale
Population Ciblée Directement: 1,647,276
Population Ciblée Indirectement: 2,082,372
Haut de la page

Extrants


570
960
98029
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


1100 Amélioration de la prestation de services de santé essentiels (nutrition de base) et de SDSR tenant compte des sexospécificités pour les mères, les femmes enceintes, les femmes en âge de procréer, les nouveau-nés et les enfants de moins de deux ans.

1200 Augmentation de la production, de la consommation et de l’utilisation d’aliments nutritifs et de suppléments de micronutriments chez les mères, les femmes enceintes, les femmes en âge de procréer, les nouveau-nés et les enfants de moins de deux ans.

1300 Renforcement de la gouvernance, des politiques et de l’engagement public à la SMNE tenant compte des sexospécificités au Canada et dans les pays cibles.

Résultats immédiats :

1110 Meilleur accès des femmes, des filles et des garçons à des services de base tenant compte des sexospécificités en matière de nutrition et de SDSR dans les établissements.

1120 Amélioration des capacités communautaires de prévenir, surveiller et gérer les problèmes de malnutrition et de SDSR dans une optique sexospécifique.

1130 Renforcement de la capacité des systèmes de santé existants d’intégrer efficacement la prestation des services de base en matière de santé et de nutrition dans une optique sexospécifique.

1210 Amélioration de l’environnement permettant aux familles de répondre à leurs besoins nutritionnels au cours des 1 000 premiers jours de la vie.

1220 Meilleures connaissances et compétences des familles pour répondre à leurs besoins nutritionnels au cours des 1 000 premiers jours de la vie.

1230 Meilleure disponibilité de suppléments de micronutriments, d’aliments diversifiés riches en nutriments, y compris des cultures biofortifiées pour les femmes, les filles, les garçons et les hommes.

1310 Renforcement des capacités des responsables locaux et des dirigeants communautaires d’orienter les politiques nationales et infranationales en matière de nutrition.

1320 Renforcement des capacités communautaires de s’engager publiquement à l’égard des enjeux de gouvernance, de sexospécificités et de politiques en matière de nutrition.

1330 Amélioration des connaissances et des capacités des Canadiens de prendre part aux enjeux internationaux de la SMNE et de la nutrition.

Résultats Obtenus


En juin 2018, le projet ENRICH avait atteint les résultats suivants :

– 651 037 femmes enceintes ou allaitantes et enfants de moins de deux ans ont bénéficié de diverses interventions de SMNE

– 1 363 membres du personnel des établissements de santé et agents de santé communautaire ont été formés pour mener des activités de sensibilisation et d’aiguillage vers des établissements de santé.

– 1 443 membres du groupe Citizen Voice and Action (CVA) et 652 dirigeants communautaires ont reçu de la formation en sensibilisation et mobilisation en ce qui a trait aux services de nutrition et politiques de santé tenant compte des sexospécificités.

– 255 femmes et jeunes femmes ont reçu de la formation sur le suivi de la santé et les services/politiques.

– 790 hommes et garçons ont participé à des programmes leur permettant d’améliorer leur compréhension de la santé maternelle et reproductive et d’accroître leurs capacités de s’occuper des enfants tout en renforçant la répartition équitable des rôles domestiques et de soignants au sein des ménages.

– 167 625 agriculteurs ont été formés en production de cultures biofortifiées/fruits et légumes riches en nutriments agroécologiques.

– 6 660 289 kg de cultures biofortifiées ont été produites.

Résultats du projet à ce jour :
Fournisseurs de soins de santé formés : 1 019
Membres de la famille ayant reçu la visite du personnel de santé pour discuter des principales pratiques de santé et de nutrition : 206 302

Membres du réseau de pairs (hommes, femmes et adolescents) formés sur la santé et la nutrition des mères, des nouveau-nés et des enfants, et la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes : 2 947

Indicateurs


Indicateurs liés à la SMNE
  • # d'établissements de district/de santé qui utilisent des données désagrégées par sexe pour informer la prestation des services de santé
  • %/total de femmes suivies au moins quatre fois pendant la grossesse par n'importe quel professionnel pour des raisons liées à la grossesse
  • %/total de mères, et %/total de bébés, qui ont reçu des soins postnataux dans les deux jours suivant l'accouchement
  • %/total de nourrissons (0-5 mois) qui sont nourris exclusivement au lait maternel
  • %/total de travailleurs de la santé (hommes/femmes) formés et utilisant les compétences acquises
Objectif ODD 3. Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge
  • ODD 3.1.1 Taux de mortalité maternelle
  • ODD 3.2.1 Taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon