Établir un environnement favorable pour lutter contre la violence faite aux femmes et aux filles


Organisation Déclarante:Oxfam Canada
Budget Total ($CAD):$ 15,739,922
Délai d’exécution: juin 17, 2016 - août 31, 2021
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Oxfam Canada

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Bangladesh - $ 3,147,984.40 (20.00%)

Indonésie - $ 3,147,984.40 (20.00%)

Népal - $ 3,147,984.40 (20.00%)

Pakistan - $ 3,147,984.40 (20.00%)

Philippines - $ 3,147,984.40 (20.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Égalité des genres (40 %)

Droits de la personne, plaidoyer & mobilisation du public (30 %)

Violence sexuelle & sexiste (30 %)

Haut de la page

Description


Ce programme vise à réduire la violence faite aux femmes et aux filles et diminuer la prévalence des mariages d’enfants, précoces et forcés (MEPF) par la mise en place d’activités coordonnées de prévention et d’intervention au Bangladesh, en Indonésie, au Népal, au Pakistan et aux Philippines. Les activités du projet visent à : 1) créer un environnement favorable à la prévention de la violence faite aux femmes et aux filles en mobilisant les principaux dirigeants communautaires (y compris ceux provenant de communautés religieuses, du secteur privé et des milieux politiques) et mobiliser les jeunes pour favoriser le leadership des femmes et la défense de leurs droits; 2) améliorer l’accès aux opportunités économiques et aux services tels les maisons de refuge, et l’appui juridique et psychosocial; et 3) renforcer l’utilisation de connaissances innovatrices afin de mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles et aux MEPF, y compris les pratiques exemplaires et émergentes ainsi que la mise en place de systèmes de responsabilisation. Le projet touche directement 245 000 bénéficiaires et, indirectement, 980 000 bénéficiaires (majoritairement des femmes et des filles).

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Enfants, filles
Population Ciblée Directement: 245,000
Population Ciblée Indirectement: 980,000
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés du projet visent : 1) le renforcement de l’engagement des principaux dirigeants communautaires (y compris ceux provenant de communautés religieuses, du secteur privé et des milieux politiques) et la mobilisation des jeunes pour promouvoir les droits des femmes et éliminer la violence faite aux femmes et aux filles, y compris les MEPF; 2) l’augmentation de l’accès aux services et aux opportunités économiques pour les femmes et les filles touchées par la violence et les MEPF; et 3) l’augmentation de l’utilisation de connaissances innovatrices, en particulier les pratiques exemplaires et émergentes ainsi que la mise en place de systèmes de responsabilisation, pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles, y compris les MEPF.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’en mars 2019 : 1) 114 declarations/actions publiques ont été effectuées par des influenceurs de projets auprès de décideurs sur la nécessité de changer la législation pour protéger les droits des femmes et des filles et lutter contre la violence faite aux femmes et aux filles (VFFF) et les mariages d’enfants, précoces et forcés (MEPF); 2) 462 activités de formation, de défense des intérêts et de lobbying relatives à la mise en œuvre de lois et de politiques visant à lutter contre la VFFF et les MEPF ont été organisées; 3) 375 événements médiatiques ont été organisés pour veiller à ce que les lois relatives aux MEPF soient respectées dans les registres de l’état civil; 4) 577 ateliers ont été organisés avec les femmes et les filles pour renforcer leur capacité à défendre leurs droits; 5) 579 ateliers, combinés à des activités de formation à l’intention d’hommes et de garçons, on reçu un appui pour changer les attitudes et améliorer les mécanismes de responsabilisation afin de réduire les cas de VFFF et de MEPF dans les collectivités. Au total, 192 141 bénéficiaires (dont 60,5 % de femmes) ont été touchés par ce projet.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon