Gouvernance améliorée pour des conditions de vie meilleures pour les Irakiennes les plus vulnérables


Organisation Déclarante:UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population
Budget Total ($CAD):$ 5,000,000
Délai d’exécution: mars 28, 2018 - décembre 31, 2021
Statut: Actif
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


UNFPA - Fonds des Nations Unies pour la population

Organisations Participantes


Unspecified

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Irak - $ 5,000,000.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Systèmes de santé, formation & infrastructure (33 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (17 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Droit, gouvernance & politique publique (50 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à encourager une utilisation accrue des services intégrés de santé sexuelle et reproductive par les femmes et les filles en Irak. Le projet travaille à améliorer les connaissances des décideurs en matière de genre et ce, en ce qui a trait aux politiques et politiques déjà existantes, de façon à les rendre plus efficaces. Ce projet comprend un programme de sensibilisation aux efforts nécessaires de prévention et d’intervention face à la violence fondée sur le genre et à d’autres pratiques néfastes. Le projet offre une formation à des gestionnaires travaillant dans le domaine de la santé afin renforcer les systèmes de santé pour fournir des services intégrés de santé sexuelle et reproductive de qualité.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adultes, femmes Enfants, filles
Population Ciblée Directement: Unspecified
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats escomptés de ce projet comprennent : (1) l’égalité des sexes (ÉS) et le renforcement du pouvoir des femmes et des filles, en particulier pour les plus vulnérables et les plus marginalisés, sont favorisés par 2 000 décideurs formés aux questions d’égalité des sexes et de VBG, et au moins trois politiques nationales et deux lois intègrent le concept de ÉS ; (2) 12 campagnes de sensibilisation sur la VBG et les pratiques néfastes menées par les autorités et coordonnées par le UNFPA ; (3) plus de 800 femmes ont accès à un nouveau soutien en matière de protection dans quatre nouveaux refuges ; (4) plus de 800 femmes ont accès à un nouveau soutien en matière de protection dans 4 nouveaux refuges ; (5) les femmes et les filles, en particulier les plus vulnérables, utilisent les services intégrés de santé sexuelle et reproductive et exercent leurs droits en matière de reproduction, sans contrainte, discrimination et violence : 2 000 agents de santé formés à la santé en matière de procréation et 40 établissements de santé reçoivent du nouveau matériel ; (6) les données sur la santé en matière de procréation ont été améliorées grâce à 4 enquêtes (dans les zones touchées par le conflit) ; l’utilisation des contraceptifs a augmenté ; (7) une forte proportion des accouchements ont été effectués par des agents sanitaires qualifiés.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon