Haïti : Réhabilitation et reconstruction en éducation, santé et eau potable


Organisation Déclarante:Terre sans frontières
Budget Total ($CAD):$ 1,970,311
Délai d’exécution: mai 17, 2011 - septembre 30, 2013
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Terre sans frontières

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Haïti - $ 1,970,311.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Systèmes de santé, formation & infrastructure (49 %)

Autre - Allocation Budgétaire Totale


Éducation (51 %)

Haut de la page

Description


Le projet vise à réhabiliter ou à reconstruire quatre écoles et un centre de santé pour plus de 163 760 bénéficiaires dans les départements suivants : Ouest (Pétionville, Carrefour), Nippes (Miragoâne, La Brousse et Savane Henry), Nord-Est (Terrier-Rouge), Sud-Est (Vallée de Jacmel), et Ouest, Nippes et Sud-Est (Jacmel, Ganthier, Léogane, Labrousse), les zones les plus touchées par le tremblement de terre. Le projet vise aussi à augmenter la capacité d’accueil des communautés visées afin de permettre aux populations sinistrées d’avoir accès à des services éducatifs et à des services de santé satisfaisants. Le second volet du projet vise à apporter de l’eau salubre aux populations touchées. Terre Sans Frontières réalise ce projet en partenariat avec les Frères de l’instruction chrétienne – Haïti, les Soeurs de la Charité de St-Louis, les Soeurs Notre-Dame du Sacré Coeur, l’Institut Technique Libre, la Fondation pour le Développement Économique et Social, et la Commission épiscopale pour l’éducation catholique – Haïti.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Description: Zone rurale
Population Ciblée Directement: 163,760
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet (septembre 2013) :

1) Le volet éducation a permis d’accomplir des travaux dans quatre écoles (à Carrefour, La Vallée de Jacmel, Terrier-Rouge et Miragoâne), y compris : i) la réhabilitation ou la construction de 19 salles de classe et de huit locaux pour la formation professionnelle; ii) la distribution de matériel pédagogique et informatique, de mobilier et d’outils et de matériaux de construction. Ces résultats ont amélioré les conditions d’apprentissage pour près de 800 élèves (dont 380 filles) à l’école primaire et permis à au moins 372 jeunes adultes (dont 144 jeunes filles) de suivre une formation professionnelle en électricité, maçonnerie, plomberie, informatique/administration ou technique agricole.

2) Le volet santé a permis d’effectuer : i) l’ajout de huit salles de consultation au Centre de santé de Pétion-ville pour une capacité de 60 patients par jour; ii) la transformation d’un ancien bâtiment en laboratoire, y compris la fourniture de l’équipement médical et administratif; iii) la distribution d’équipements médical, permettant l’indépendance énergétique (p.ex. des génératrices), pour le traitement de l’eau et du matériel de laboratoire au centre de santé de Labrousse.

3) Le volet eau a permis d’effectuer : i) la réhabilitation de deux adductions d’eau à Savanne-Henry et à Labrousse et la construction d’une troisième à Labrousse, permettant un meilleur accès à une eau de qualité pour 8 250 personnes; ii) le forage de sept puits fournissant une eau de qualité à 5 500 bénéficiaires, la fabrication et la distribution de 800 filtres à eau pour desservir 33 000 personnes et la réparation de 102 pompes à eau manuelles desservant 50 000 personnes; iii) la formation de 24 personnes (dont neuf femmes) en hydraulique rurale et réparation de pompes à eau manuelles a mené à la création de trois micro-entreprises de fabrication de filtres à eau, ainsi que d’une micro-entreprise en réparation de pompes pour puits.

Ces résultats ont contribué à l’amélioration de l’accès à l’éducation, à des soins de santé primaire et à l’eau salubre dans les zones les plus touchées par le tremblement de terre, ainsi améliorant la qualité de vie des populations qui y vivent, particulièrement des jeunes et des enfants.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon