Humber Institute – Stages PSIJ 2015-2016


Organisation Déclarante:The Humber College Institute of Technology and Advanced Learning
Budget Total ($CAD):$ 340,480
Délai d’exécution: août 24, 2015 - mars 31, 2016
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


The Humber College Institute of Technology and Advanced Learning

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires mondiales Canada

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Bangladesh - $ 68,096.00 (20.00%)

Népal - $ 51,072.00 (15.00%)

Bolivie - $ 34,048.00 (10.00%)

Haïti - $ 34,048.00 (10.00%)

Malawi - $ 34,048.00 (10.00%)

Tanzanie - $ 34,048.00 (10.00%)

Éthiopie - $ 34,048.00 (10.00%)

Colombie - $ 17,024.00 (5.00%)

Nicaragua - $ 17,024.00 (5.00%)

Pérou - $ 17,024.00 (5.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Développement économique & autonomisation (74.4 %)

Sécurité alimentaire & agriculture (7.72 %)

Eau, assainissement & hygiène (EAH) (5.2 %)

Santé - Allocation Budgétaire Totale


Nutrition (12.68 %)

Haut de la page

Description


Ce projet fait partie du Programme de stages pour les jeunes (PSIJ) du Ministère des Affaires étrangères, Commerce et Développement (MAECD), financé par la Stratégie emploi jeunesse (SEJ) du gouvernement du Canada, sous le volet Objectif carrière. Le PSIJ vise à offrir aux jeunes Canadiens titulaires d’un diplôme postsecondaire la possibilité d’acquérir une expérience professionnelle en participant au développement international, nécessaire pour amorcer une carrière réussie. Le projet en santé et développement du secteur privé de l’institut Humber permet à 20 stagiaires canadiens d’intervenir dans dix pays, soit au Bangladesh, en Haïti, en Éthiopie, au Malawi, en Tanzanie, en Bolivie, au Burkina Faso, au Pérou, au Nicaragua et en Colombie. Les stagiaires abordent les défis du développement selon les besoins locaux en participant à la croissance du secteur privé et à l’amélioration de la santé, en renforçant la programmation en sécurité alimentaire et en nutrition, ainsi que les projets en eau et services sanitaires.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Adultes, hommes
Population Ciblée Directement: 22
Haut de la page

Extrants


2
20
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Les résultats intermédiaires escomptés de ce projet comprennent : 1) Accès accru des stagiaires canadiens (femmes et hommes) aux possibilités qu’offre le marché du travail canadien, y compris dans le domaine du développement international. 2) Participation accrue des stagiaires canadiens (femmes et hommes), en tant que citoyens du monde, au soutien des efforts en matière de développement international au Canada et à l’étranger.

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus jusqu’à la fin du projet (mars 2016) : 1) 20 stagiaires (16 femmes et 4 hommes) ont été recrutés et envoyés à l’étranger pour un stage de six mois en vue d’appuyer les partenaires locaux ayant pour objectif d’accroître la sécurité alimentaire, d’assurer l’avenir des enfants et des jeunes et de stimuler une croissance économique durable. Avant leur départ, les stagiaires ont reçu une formation sur de multiples aspects opérationnels, dont la santé mentale, l’empathie, la sécurité personnelle et les communications interculturelles. 2) Les stagiaires ont mené de nombreuses activités sur le terrain à l’appui d’organismes locaux, dont la mise en place d’ateliers pré-départ pour les jeunes et le personnel assistant à la conférence internationale « Children Lead the Way » organisée au Canada; la création de profils d’artisans et d’une base de données de suivi de la paie, ainsi que la formation de deux employés pour leur montrer comment mettre le système à jour; et une étude des répercussions élaborée et menée sur les projets d’intervention de l’organisation en cas de séisme dans le secteur des moyens de subsistance dans le Lalitpur du Sud (Népal). 3) Des 20 stagiaires, 15 (dont 13 femmes) ont réussi leur stage. Sept partenaires locaux (100 %) ont indiqué que les stagiaires avaient eu une incidence considérable sur les efforts de développement. 4) Dès leur retour au Canada, 15 stagiaires ont participé à des séances d’information et de réintégration. Ces séances se sont articulées autour d’activités visant à contextualiser l’apprentissage des stagiaires et à prendre les mesures nécessaires qui s’en suivent; à améliorer leurs compétences en matière de communication, de travail d’équipe, de résolution des conflits, de négociations, d’intelligence émotionnelle et d’empathie; et à bénéficier de séances d’orientation supplémentaires. 5) 15 stagiaires ont organisé des activités de mobilisation du public au Canada et à l’étranger, tels que des exposés à l’intention du public, des courts métrages, des conférences en salle de classe au Collège Humber, des entrevues à la radio et des articles pour des forums communautaires. 6) À la fin de leur stage, 15 stagiaires ont indiqué avoir davantage confiance en leurs capacités à se trouver un emploi après le stage et cherchent activement un emploi dans le domaine du développement international au Canada ou à l’étranger.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon