Intensification de la lutte contre la contamination des aliments par les aflatoxines en Haïti (projet AFLAH)


Organisation Déclarante:Université Laval
Budget Total ($CAD):$ 1,100,879
Délai d’exécution: janvier 1, 0001 - décembre 31, 2019
Statut: Actif
Coordonnées: Patrice Dion
[email protected]

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Université Laval

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Bureau Haïtien de Normalisation
    • Centre de recherches pour le développement international (CRDI)
  • ONGs

    • Fondation Chibas-Haïti
    • Meds & Food for Kids (MFK)
    • iF International Foundation

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Centre de recherches pour le développement international (CRDI) (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Haïti - $ 1,100,879.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Autre - Allocation Budgétaire Totale


Autre (50 %)

Sécurité alimentaire & agriculture (50 %)

Haut de la page

Description


Appuyé par le Centre de Recherche pour le Développement International (CRDI) et réalisé en partenariat avec plusieurs organisations haïtiennes, le projet AFLAH porte sur une identification des conditions propices à l’adoption de solutions durables dans la lutte contre les aflatoxines dans les départements du Nord et du Nord-Est d’Haïti.

La contamination des aliments par les aflatoxines est responsable de retards de croissance chez l’enfant, de problèmes nutritionnels divers et de cancers du foie. En Haïti, la contamination des arachides et leurs produits dérivés par les aflatoxines est fréquente et survient surtout durant la période post-récolte, principalement au cours de l’entreposage et de la transformation. Le projet AFLAH vise à promouvoir la santé de la population haïtienne en utilisant des méthodes de contrôle et de réduction des aflatoxines dans les aliments locaux, en développant des stratégies efficaces de surveillance de la qualité des aliments et en organisant des campagnes de sensibilisation auprès de la population. La filière arachide est étudiée de manière à identifier les facteurs propres à favoriser l’adoption de bonnes méthodes de lutte par les producteurs/trices, les intermédiaires appelés madam Sara, les transformateurs artisanaux et les autres acteurs de la filière. Ces méthodes incluent de bonnes techniques de séchage et d’entreposage des arachides. Elles comprennent également le tri des arachides contaminées ou autrement anormales, qui demande une attention particulière. En effet, si cette pratique représente un moyen efficace de diminuer la contamination par les aflatoxines, son adoption efficace nécessite (i) la compréhension du traitement réservé aux arachides contaminées et (ii) le développement d’une filière alternative et économiquement viable pour la valorisation du matériel contaminé. Afin de pérenniser ses impacts, le projet appuie le renforcement des capacités des universités haïtiennes à réaliser des travaux de recherche sur le contrôle des aflatoxines. Il appuie également les institutions publiques dans l’élaboration de politiques axées sur la santé de la population et la sécurité alimentaire. On favorise particulièrement la participation des femmes dans la réalisation du projet, afin de concevoir et de mettre en œuvre des solutions adaptées à leur situation et aux difficultés auxquelles elles sont confrontées.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adultes, femmes Adultes, hommes
Population Ciblée Directement: 730
Haut de la page

Extrants


Capacités des universités haïtiennes, des organismes privés et des institutions publiques renforcées
Filière sécuritaire et économiquement viable conçu
Mécanismes et obstacles pour l’adoption de méthodes de lutte contre les aflatoxines identifiés
Obstacles à la culture de l’arachide et à la lutte contre les aflatoxines identifiés
Points critiques pour la lutte contre les aflatoxines dans la filière arachide identifiés
Recommandations à l’intention des institutions publiques formulées
Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


1. Meilleure connaissance du rôle des femmes dans la production, la transformation et la commercialisation des arachides, et de leur contribution potentielle à la lutte contre les aflatoxines;
2. Appui à deux organisations de femmes engagées dans la production, la transformation et la commercialisation d’arachides ou de leurs produits, pour permettre un meilleur contrôle de la qualité et intensifier la lutte contre les aflatoxines;
3. Appui à une association de consommateurs pour favoriser son engagement dans la lutte contre les aflatoxines, et meilleure compréhension du mode d’intervention d’une association de consommateurs à ce sujet;
4. Evaluation du coût d’application de méthodes de lutte contre les aflatoxines par les producteurs d’arachide;
5. Evaluation du consentement à payer par les consommateurs des marchés formel et informel pour un beurre d’arachide qui respecte les normes internationales quant au contenu en aflatoxines;
6. Meilleure compréhension du fonctionnement de la filière arachide et des points potentiels de lutte contre les aflatoxines qui sont situés le long de cette filière;
7. Compréhension des sources de contamination du maïs et du sorgho par les aflatoxines;
8. Procédé de traitement des arachides contaminées par extraction et purification de l’huile et incorporation du tourteau d’arachide dans l’alimentation des poulets de chair;
9. Accroissement des capacités du Bureau Haïtien de Normalisation pour l’établissement de normes relatives au contenu en aflatoxines dans les aliments.

Résultats Obtenus


Unspecified

Indicateurs


Aucun Sélectionné
  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon