Le projet Leyaata (« Sauvez-nous ») pour diminuer la mortalité des mères, nouveau-nés et enfants


Organisation Déclarante:Ghana Rural Integrated Development (GRID)
Budget Total ($CAD):$ 640,464
Délai d’exécution: décembre 6, 2011 - février 28, 2015
Statut: Fermé
Coordonnées: Unspecified

Profils des Partenaires et Bailleurs de Fonds


Organisation Déclarante


Ghana Rural Integrated Development (GRID)

Organisations Participantes


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international

Bailleurs de fonds (Contribution budgétaire totale)


  • Gouvernement et secteur public

    • Agence canadienne de développement international (100.00%)
Haut de la page

Endroit


Pays - Allocation Budgétaire Totale


Ghana - $ 640,464.00 (100.00%)

Haut de la page

Domaines d'Intervention


Santé - Allocation Budgétaire Totale


Maladies infectieuses & transmissibles (75 %)

Santé & droits reproductifs, y compris la santé maternelle (25 %)

Haut de la page

Description


Le projet réduit le taux de mortalité chez les mères, les nouveau-nés et les enfants dans 50 villages marginalisés du Nord dans les districts de Kintampo et Sud-Bole au Ghana, en répondant directement aux principaux enjeux en matière de santé. Atteignant environ 10 000 bénéficiaires, le projet se concentre sur les soins prodigués lors des grossesses et des naissances, les soins néonataux, et le contrôle du paludisme en tant que première nécessité pour la santé dans ces communautés. Les principaux éléments du projet comprennent un système de visites prénatales et néonatales dans les foyers pour les femmes enceintes et les nouveau-nés, ainsi que le lancement d’un programme de contrôle du paludisme qui accorde la priorité aux mères et aux nouveau-nés. D’autres activités spécifiques comprennent la distribution de trousses de soins néonataux, la formation des volontaires communautaires et des professionnels de la santé locaux, la provision de moustiquaires aux résidents du village, l’animation d’ateliers sur le contrôle du paludisme, et le ravitaillement des cliniques locales en trousses de dépistage rapide du paludisme. Ghana Rural Integrated Development réalise ce projet en partenariat avec la Northern Empowerment Association. Ce projet fait partie de l’engagement du Canada en matière de santé des mères, des nouveau-nés et des enfants. La contribution maximale de l’ACDI pour ce projet comprend 10 000 $ pour des fins de suivi.

Haut de la page

Population Cible


Genre et âge: Adolescentes Adolescents Adultes, femmes Adultes, hommes Enfants de moins de 5 ans Enfants, filles Enfants, garçons Nouveau-nés Personnes âgées, femmes Personnes âgées, hommes
Population Ciblée Directement: 14,196
Haut de la page

Extrants


Unspecified

Haut de la page

Résultats & Indicateurs


Résultats Attendus


Unspecified

Résultats Obtenus


Parmi les résultats obtenus à la fin du projet en février 2015 : (1) Les naissances de 2 216 nourrissons ont eu lieu dans des établissements de santé et 8 654 consultations néonatales ont été effectuées par des surveillants communautaires bénévoles pour dépister les signes de mauvaise santé; (2) Deux professionnels de la santé, volontaires et canadiens, ont facilité le programme de formation d’aide à la respiration des bébés qui s’est déroulé avec la participation de 33 dispensateurs de soins de santé; (3) À la suite du programme d’aide à la respiration des bébés en 2014, 100 % des nouveau-nés ayant des difficultés respiratoires, dont 170 nés dans des établissements de santé, on reçut l’aide nécessaire; (4) La distribution de 7 826 moustiquaires insecticides durables s’est effectuée et ces moustiquaires sont installés dans les résidences de 48 collectivités; (5) Une formation sur le paludisme a été offerte à 1 497 hommes/aînés, 1 766 femmes, 533 garçons et 765 filles. En tout et partout, il y a eu 12 427 bénéficiaires directs des soins anténataux et néonataux, parmi lesquels 8 982 étaient des mères inscrites. Dans la région où s’est réalisé le projet, les taux de mortalité néonatale s’évaluaient de 30 à 45 morts sur 1000 nouveau-nés. Dans la dernière année du projet, seulement huit des 1 769 nouveau-nés sont morts, ce qui équivaut à un taux de mortalité néonatale de cinq sur 1000 nouveau-nés.

Le projet a également amélioré la prévention du paludisme en distribuant et installant des moustiquaires insecticides durables dans les résidences de 48 collectivités, et dans les résidences des femmes enceintes inscrites dans 34 collectivités additionnelles. Ce projet a également développé la capacité des établissements de santé à dépister le paludisme et à effectuer des séances de formation visant à améliorer la sensibilisation aux causes et à la prévention du paludisme.

Indicateurs


  • Aucun Sélectionné
Haut de la page
Haut de la page

Sous-projet


Haut de la page
Icon